rrr
Accueil » Vacances en Espagne » L’Espagne et ses villes... » Visiter Bilbao le temps d’un week-end

Visiter Bilbao le temps d’un week-end

Entouré de montagnes verdoyantes, Bilbao conjugue traditions et avant-garde. Célèbre surtout pour sa richesse architecturale, la ville abrite les œuvres de célèbres architectes tels que Norman Foster ou Santiago Calatrava. Elle attire ainsi de plus en plus de touristes venus du monde entier. Le Musée Guggenheim, ses délicieux pintxos ou encore les petites ruelles de la vielle ville… Ici vous trouverez tout ce qu’il faut savoir pour profiter de cette ville aux multiples facettes le temps d’un week-end. C’est parti !

1er jour : Bilbao avant-gardiste.

Commençons notre parcours par le Bilbao le plus avant-gardiste. Le Paseo del Arenal est une jolie promenade qui fait partie de la vielle ville et par laquelle vous arriverez à l’Hôtel de Ville, charmant édifice qui date de la Belle Epoque. Poursuivons vers le Paseo Campo de Volantín, un autre chemin au bord du fleuve : la ría de Bilbao, appelé aussi ría de Nervión. Ici vous verrez la première grande œuvre du Bilbao moderne, le Zubizuri (pont blanc, en basque). Œuvre de l’architecte valencien Santiago Calatrava, il est devenu l’un des symboles de la ville depuis son inauguration en 1997.

Avant de traverser le pont, nous vous recommandons de prendre la rue Múgica y Butrón pour arriver au Funiculaire d’Artxanda. Ce pittoresque moyen de transport vous permettra de monter vers le haut de la montagne du même nom pour jouir d’une magnifique vue panoramique de la ville.

Ensuite, vous traverserez la passerelle de Calatrava pour continuer vers le Paseo Uribitarte. Après avoir marché quelques minutes, vous rejoindrez le fleuron de la couronne : le Musée Guggenheim. Crée par l’architecte canadien Frank Ghery, ce musée est renommé mondialement, non seulement par les chefs-d’œuvre qu’il abrite, mais également par sa forme particulière qui évoque un bateau ayant échoué sur le Nervión. Le symbole par antonomase de la ville est entouré de spectaculaires sculptures à ne pas manquer telles que «Maman» (une araignée géante qui fait partie de la série conçue par l’artiste franco-américaine Louise Bourgeois), « Puppy » (un énorme chien composé de fleurs et créé par l’artiste américain Jeff Koons) ou bien encore « Tulips », une autre œuvre de Koons. A voir également, « Los Arcos Rojos » sur le Pont de la Salve, conçu par l’artiste français Daniel Buren.

Après cette visite incontournable, nous vous proposons de continuer le parcours pour retrouver un autre musée : le Musée des Beaux-Arts. Quoique moins spectaculaire que le Guggenheim, il n’en mérite pas moins le coup d’œil. L’itinéraire se poursuit ensuite vers le Palais Euskalduna. Il s’agit d’un centre de congrès qui abrite toutes sortes de spectacles musicaux. Il possède la scène la plus grande d’Espagne et la deuxième d’Europe. Un autre emblème du « nouveau Bilbao ».

Vous pouvez retourner vers la vielle ville en tramway (l’Euskotren) ou continuer à pied pour vous rendre au quartier de L’Ensanche, la zone plus commerciale de la ville. Nous vous invitons à vous balader par la Gran Vía Don Diego López de Haro et admirer les surprenantes bouches de métro créées par l’architecte anglais, Sir Norman Foster. Profitez-en pour déguster les célèbres « pintxos » (tapas basques) dans les nombreux bars que vous trouverez dans cette zone. Une bonne option, le Bar El Globo.

2ème jour : Bilbao traditionnel

Le deuxième jour, nous vous proposons de découvrir la vielle ville. C’est l’heure de flâner par ses ruelles étroites et pavées. Connue sous le nom de « las 7 calles » (les 7 rues), cette zone abrite de nombreux bâtiments historiques pleins de charme tels que le Mercado de la Ribera, le plus grand marché couvert d’Europe. Ainsi que la Cathédrale Santiago, l’Eglise San Antón ou bien encore la Basilique de Begoña. Un autre bâtiment emblématique à ne pas manquer est l’élégant Théâtre Arriega, situé dans la jolie Place de l’Arenal.

Pour finir notre parcours, vous devez absolument vous rendre dans la Place Nueva pour goûter le Txakoli (un vin blanc sec et pétillant). Pour ce faire nous vous conseillons le mythique Café Bilbao et continuer la route du « tapeo » (ou poteo pour les basques) dans l’historique restaurant Victor Montes, le Café Iruña, le Bar Charly ouencore le Sorginzulo…

 

 

Et voilà, pour nous Bilbao est la destination parfaite pour un city break ! Venez en juger par vous-même !

 

 

 

 

 

Leave your vote

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Hey there!

Forgot password?

Don't have an account? Register

Forgot your password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Close
of

    Processing files…