Top 20 des Venise de France (partie I)

Pas besoin de partir en Italie pour se balader et rêvassez le long des canaux… Alors laissez les gondoles à Venise et venez visiter ces villes de France qui lui ressemblent comme deux gouttes d’eau !

1.     Annecy (74) – La Venise des Alpes

Annecy est une charmante ville de Haute-Savoie, nichée dans les montagnes et bordée par le lac. La vieille ville en particulier est traversée par le Thiou (la plus petite rivière de France) et le canal du Vassé, ce qu’il lui vaut ce surnom de Venise des Alpes. Le carnaval vénitien d’Annecy qui se déroule en mars ne fait que le confirmer !

A voir absolument : Le Château d’Annecy et le Palais de l’Isle.

A faire : Le Festival du Film d’Animation, la Fête du Lac et le carnaval vénitien.

Annecy

N i c o l a – Flickr

2.     Clisson (44) – Clisson l’Italienne

Clisson se trouve en Loire-Atlantique, à la confluence de deux rivières : la Sèvre Nantaise et la Moine. En plus d’être bâtie au bord de l’eau, son architecture inspirée de la Toscane rappelle également fortement l’Italie, d’où ce petit nom de Clisson l’Italienne.

A voir absolument : Le Château de Clisson, l’ancienne porte de ville, le Domaine de la Garenne Lemot et sa villa, le Parc Henri IV.

A faire : Les Italiennes de Clisson (festival de musique, de danse, de théâtre de rue, et de photographie) et le Hellfest (festival de musique metal).

Clisson

GK Sens-Yonne – Flickr

3.     Coulommiers (77) – La petite Venise de la Brie

A quelques kilomètres de Paris, en Seine-et-Marne, Coulommiers se dresse le long du Grand Morin. L’origine gallo-romaine de la ville et les nombreux canaux qui traversent son centre sont à l’origine de ce surnom de petite Venise de la Brie. Pas de gondole ici, mais vous pouvez vous balader en barque pour découvrir Coulommiers d’une toute autre façon !

A voir absolument : La Commanderie des Templiers, l’Eglise et le Parc des Capucins, le théâtre (à l’italienne).

A faire : Acheter un brie ou un coulommiers bien sûr !

Coulommiers

Daniel Jolivet – Flickr

4.     Goudargues (30) – La Venise Gardoise

La petite ville de Goudargues se trouve à quelques kilomètres de Nîmes dans le Gard. Vestiges gallo-romains, ruelles étroites et canal de la Ganbionne qui traverse la ville, il n’en fallait pas plus pour la surnommer la Venise Gardoise !

A voir absolument : L’église et la salle capitulaire.

A faire : Une sieste sous les platanes.

Goudargues

Spiterman – Flickr

5.     L’Isle-sur-la-Sorgue (84) – La Venise Comtadine

Vous connaissez peut-être cette petite ville du Vaucluse située à quelques kilomètres d’Avignon… Elle est traversée par la Sorgue qui se divise en plusieurs canaux, ce qu’il lui vaut ce petit nom de  Venise Comtadine. Ne manquez pas de vous promener le long des canaux pour admirer les grandes roues à aubes présentes un peu partout.

A voir absolument : Le partage des eaux (à 1 kilomètre en amont de la ville), la Tour d’Argent (ou Tour Boutin), la Pharmacie de l’Hôpital, l’ancien grenier à blé et la Collégiale Notre-Dame-des-Anges.

A faire : Le marché flottant (uniquement le premier dimanche du mois d’août) et la Foire Internationale « Brocante & Antiquités ».

6.     Montargis (45) – La Venise du Gâtinais

Ce ne sont pas vraiment les nombreuses maisons à colombages qui rappellent Venise, mais bien l’omniprésence de l’eau dans cette ville du Loiret : le canal de Briare et le Loing entourent la vieille ville, le Puiseaux la traverse, plusieurs canaux la sillonnent et 131 ponts et passerelles sont dispersés le long de ces canaux… D’où ce surnom de Venise du Gâtinais !

A voir absolument : Le Château de Montargis, l’Eglise Sainte-Marie-Madeleine (pour ses vitraux uniques), l’Hôtel Durzy et son jardin, l’Hôtel Desormeaux et la Maison Feuillette.

A faire : Le « circuit des ponts » et dire à tout le monde « Je m’appelle Quentin, je suis de Montargis ». (Vous n’avez pas vu Tais-toi ! et vous ne comprenez pas, c’est ça ?)

7.     Ornans (25) – La petite Venise Comtoise

Au cœur du Doubs, la petite ville d’Ornans est célèbre pour être la ville natale du peintre Gustave Courbet à qui elle a inspiré bon nombre de tableaux. Les nombreuses maisons bâties au bord de la Loue et les magnifiques monuments de la ville lui valent ce surnom de petite Venise Comtoise.

A voir absolument : Les différentes églises et chapelles, les ruines du château, l’atelier de Gustave Courbet et l’Hôtel de Ville.

A faire : Le pow-wow « Danse avec la Loue » (festival amérindien).

Ornans

GK Sens-Yonne – Flickr

8.     Sète (34) – L’Île Singulière

Située dans l’Hérault, dressée entre l’Étang de Thau et la Méditerranée, Sète doit son surnom d’Île Singulière (merci Paul Valéry) aux nombreux  canaux qui sillonnent la ville. Le plus connu est sans doute le Canal Royal où tous les ans se déroulent les joutes nautiques de la Saint-Louis, un véritable événement !

A voir absolument : Le Théâtre de la Mer et le Théâtre Molière, les différents phares, les différentes églises, le Cimetière Marin (où vous pourrez voir la tombe de Paul Valéry) et « Le Py » ou Cimetière des Pauvres (pour voir celle de Georges Brassens), le musée Paul Valéry et l’Espace Georges Brassens.

A faire : Les Fêtes de la Saint-Louis et les joutes nautiques, manger des Zézette de Sète (parce que c’est trop bon).

Sète

Andy Walker – Flickr

9.     Brantôme (24) – La Venise du Périgord

Brantôme est une petite ville de Dordogne, entourée par la Dronne. Le centre-ville se trouve quant à lui sur une petite île d’environ 300 mètres de diamètre formée par la rivière, à l’origine du surnom de Venise du Périgord.

A voir absolument : L’Abbaye Saint-Pierre de Brantôme et l’ancienne Eglise Notre-Dame, le Jardin des Moines et le Musée Ferdinand Desmoulin.

A faire : Les joutes nautiques nocturnes, le parcours troglodyte et manger du foie gras.

10.Colmar (68) – Le quartier de la « Petite Venise »

Colmar, ville bien connue du Haut-Rhin et capitale des vins d’Alsace, est tout ce qu’il y a de plus typique en Alsace (région qui, soit dit en passant, loin de tous les clichés, mérite largement le détour) ! Mais la Lauch et ses affluents traversent de nombreux quartiers de Colmar, et les maisons qui longent la rivière de part et d’autre donnent son nom de Petite Venise à un quartier de Colmar.

A voir absolument : Le Koïfhus (plus vieux bâtiment de la ville), le corps de garde, les maisons Pfister et Adolph, la Collégiale Saint-Martin, le Couvent des Dominicains, la Rue des Tanneurs et le Quai de la Poissonnerie.

A faire : La route des vins d’Alsace, la Route Verte et le Festival International de Musique de Colmar.

Colmar

Flavio Ensiki – Flickr

A très vite pour la suite ! 😉

(Edit : Et la suite, c’est par ici !)

 

(Crédit image à la une : Jonathan Collard)

Leave your vote

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Hey there!

Forgot password?

Don't have an account? Register

Forgot your password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Close
of

    Processing files…