Les meilleures spécialités culinaires en Bretagne

Les Bretons ont des chapeaux ronds mais également une cuisine bien à eux. Alors loin de tous les clichés relatifs à la Bretagne, initiez-vous aux spécialités culinaires bretonnes !

La crêpe 

On ne la présente plus, la crêpe bretonne demeure le grand number one des spécialités culinaires bretonnes. Sucrée (avec de la farine de froment) ou salée (avec de la farine de sarrasin), elle s’adapte à tous les goûts et toutes les envies !

 

La galette saucisse

La galette saucisse se prénomme également “hot-dog » breton”. Véritable institution en Bretagne, la galette saucisse se dégaine pour toutes les occasions (fest-noz, kermesses, fêtes locales, etc.). Tenons-nous le pour dit, sa préparation est somme toute rudimentaire : une galette… et une saucisse. Mais la galette saucisse a également été chantée, louée et glorifiée par les supporters du stade rennais. Des doutes ? La preuve en images avec l’hymne « Galette saucisse je t’aime… ».

 

Le beignet aux pommes breton

Indétrônable, star incontestée du goûter, j’ai nommé le beignet aux pommes, breton s’il-vous-plaît. Et en quoi se reconnaît sa celtitude ? Au cidre incorporé à la recette. Evidemment…

 

Le chouchen

Les pommes, en Bretagne, c’est toute une institution. Non seulement on les mange, mais on les boit également ! En cidre certes, mais elles servent également à la préparation du chouchen, qui s’obtient par la fermentation de miel dans du jus de pommes. Attention ! Les vrais puristes prendront bien soin de distinguer le chouchen de l’hydromel

 

Le Far breton

Pour beaucoup le far breton est à déguster avec des pruneaux. C’est vrai, mais ce n’est pas toujours le cas. En Bretagne on peut le manger avec des pommes (pour changer…) ou même nature. Sa préparation est on ne peut plus simple : œufs, beurre, farine, lait et sucre. Alors en cas de dessert à préparer à la dernière minute, zou !, un far breton

Far breton

 

Le kouign-amann

Il est très dur de passer dans une boulangerie en Bretagne sans se voir proposer un kouign-amann. Toutefois, même si le kouign-amann est LE dessert emblématique de la gastronomie bretonne, sachez que la première fois il est plutôt difficile à réaliser. Certains prétendent même qu’il s’agit de l’un des desserts les plus ardus à préparer de la gastronomie française

Le palet breton

C’est simple, le palet breton c’est bon et ça n’a pas son pareil une fois trempé dans le café…

 

L’andouille de Guémené

Il est vrai qu’en Bretagne on trouve essentiellement des desserts. Mais pas seulement ! Il y a également de la charcuterie : pour preuve l’andouille de Guémené. Sachez que, si l’envie vous prend de passer vos vacances dans le Morbihan, la petite commune de Guémené-sur-Scorff organise chaque année une Fête de l’andouille

 

 Le pâté Henaff

Puisque nous en sommes à la charcuterie, autant ne pas s’arrêter en si bon chemin et poursuivre avec le pâté Henaff. Henaff, la célèbre marque aux petites boites bleues et jaunes, est une entreprise familiale qui exporte dans le monde entier. A n’en pas douter, les produits Hénaff font partie intégrante de l’imaginaire breton

Et vous, vous en connaissez d’autres ?

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>