Les meilleurs itinéraires de randonnée des Pyrénées orientales

Les Pyrénées-Orientales se situent dans le sud de la France, à la limite de la frontière espagnole. Ce site possède un environnement époustouflant et très apprécié des amoureux de la nature et des randonneurs. Afin de découvrir pleinement le littoral de la côte Vermeille, retrouvez les meilleurs itinéraires de randonnée des Pyrénées Orientales !

Argelès-sur-Mer

Argelès-sur-Mer est un village se situant au pied du massif des Albères et à proximité de la mer. Cette destination conjuguant art de vivre, tourisme vert et plaisirs balnéaires, vous immergera dans un lieu de vie coloré, à l’accent catalan. Un des intérêts majeurs de cette destination réside dans son site de randonnées qui longe une partie du littoral vermeille. Si vous ne savez pas comment y allez, voici trois itinéraires qui vous mèneront jusqu’à Collioure.

La Retirada : de la réserve naturelle littorale du Mas Larrieu au Racou

Au départ de l’enceinte du Luna Park d’Argelès-sur-Mer, ce premier itinéraire de randonnée vous fera parcourir tout le littoral sableux de la commune d’Argelès-sur-Mer. En parcourant une distance de 7 km, vous découvrirez la réserve du Mas Larrieu et le ruisseau la « Riberette ». En vous dirigeant vers la plage du Racou, vous rencontrerez de nombreux sites signalés remarquables pour diverses raisons. Vous pourrez également vous arrêter un instant pour profiter du soleil, de la plage ou de l’ombre des pins maritimes. En fin de parcours vous arriverez dans la « Massane », une des zones humides du « Racou », à la faune et à la flore authentique et variée.

Argelès-Sur-Mer - Pyrénées Orientales - @Patrick Müller - Flickr

Argelès-Sur-Mer – Pyrénées Orientales – @Patrick Müller – Flickr

Le « Racou » : du Racou à la plage de l’Ouille

Le chemin du « Racou » se fait sur une longueur de 3 km et est relativement facile à parcourir. Cet itinéraire vous emmènera à la découverte de deux aspects du littoral catalan : les plages de sable et les criques de la côte rocheuse. Après avoir parcouru ces sites de toute splendeur, vous arriverez en haut d’une falaise qui vous procurera un merveilleux point de vue. L’occasion sera, de prendre le temps pour une agréable baignade au soleil. Enfin, vous terminerez votre promenade au niveau du cour d’eau « Ravaner ».

Argelès-sur-Mer - Pyrénées-Orientales - @Jorge Franganillo - Flickr

Argelès-sur-Mer – Pyrénées-Orientales – @Jorge Franganillo – Flickr

Le sentier du Pla de las Fourques : Argelès-sur-Mer, Collioure

Le « Sentier du Pla de las Fourques » est un parcours de 1,3 km, d’une difficulté moyenne. Tout en longeant la falaise de schiste, vous vous dirigerez vers un talweg, que vous franchirez grâce à une passerelle en bois. Vous remonterez par la suite, jusqu’au portail de la propriété « d’en Bertrand », pour continuer sous la muraille. De ce site, vous apercevrez le Fort Rond et le Fort Carré, qui sont des systèmes défensifs du XVIIIème siècle.

D'Argelès-sur-Mer jusqu'à Collioure - Pyrénées-Orientales - @Philip McErlean - Flickr

D’Argelès-sur-Mer jusqu’à Collioure – Pyrénées-Orientales – @Philip McErlean – Flickr

Collioure

Collioure se situe à l’extrême sud de la France, à 26 km de la frontière espagnole. Ce véritable joyau de la côte rocheuse bénéficie d’un paysage de rêve. Au cadre authentique et fort d’un environnement protégé, Collioure est un site où le bien-être et l’art catalan prennent leurs sources. Vous bénéficierez d’un climat et d’un ensoleillement exceptionnel, en vous reposant sur les sublimes plages de sable ou de galets. Lors de votre excursion pédestre, pourquoi ne pas vous laisser tenter par une belle baignade dans les eaux limpides de la mer Méditerranée ?

La traversée de Collioure: Le Chemin du Fauvisme

La « traversée de Collioure » se fait sur une distance de 2,8 km, à travers des chemins considérés comme faciles à franchir. L’intérêt de ce parcours réside dans les vestiges que vous rencontrerez lors de votre promenade : le Fort Miradou, les « toits de Collioure » et le « sentier de la Mauresque ». Egalement nommée « le chemin du fauvisme », vous marcherez sur les traces d’Henri Matisse et d’André Derain, deux artistes installés dans la ville de Collioure.

Traversée de Collioure - Pyrénées-Orientales - @Ian Robertson - Flickr

Traversée de Collioure – Pyrénées-Orientales – @Ian Robertson – Flickr

Le sentier de la Mauresque : Qui était Charles Rennie Mackintosh ?

Le « sentier de la Mauresque » vous emmènera sur les traces de Charles Rennie Mackintosh. Dans un premier temps, vous descendrez vers la plage des Batteries, puis vers celle de l’Oli, anciennement réputée pour son moulin à huile. Après avoir traversé le superbe terrain de sport de l’Institut médicale et éducative de la Mauresque, vous finirez votre parcours de 2,5 km en arrivant dans les Batteries et l’anse de la Mauresque.

Plage des Batteries - Collioure - Pyrénées-Orientales - @Mirela Caballé - Flickr

Plage des Batteries – Collioure – Pyrénées-Orientales – @Mirela Caballé – Flickr

Port-Vendres

Port-Vendres est célèbre pour ses nombreuses plages de la côte vermeille. Composé d’un port naturel, vous ferez face à un véritable spectacle coloré. Lors de votre séjour dans cette destination, ne manquez pas l’arrivée des bateaux de pêche et le débarquement des poissons pour la criée. Pour découvrir pleinement les environs de Port-Vendres, suivez les multiples chemins de randonnée qui vous sont proposés.

La traversée de Port-Vendres

La « Traversée de Port –Vendres » est un parcours de randonnée d’une longueur de 2,3 km. Il vous emmènera le long des quais de la ville, tels que : le quai du Vieux-Pont et celui de l’Obélisque. Alors que sur le premier site vous verrez l’authentique église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle, sur le deuxième vous remarquerez un splendide monument : l’obélisque en marbre du Roussillon. Avant de commencer le « Sentier des Redoutes », vous vous arrêterez devant la tour de l’horloge qui fut démontée pour agrandir le port de plaisance de Port-Vendres.

Port-Vendres - Pyrénées Orientale - @Jean-Pierre Dalbéra - Flickr

Port-Vendres – Pyrénées Orientale – @Jean-Pierre Dalbéra – Flickr

Le sentier des Redoutes

En prenant le « sentier des Redoutes », vous ne parcourrez que 740 mètres, tout en longeant la côte Rocheuse. Ce passage en contrebas des Redoutes Béar et Mailly, vous fera prendre connaissance de l’histoire tumultueuse de Port-Vendres. De plus, une sympathique visite culturelle vous attend au musée Sidi Ferruch, dédiée à l’Algérie française. Ce parcours plein de cultures et de légendes, vous promet une évasion naturelle et éducative.

Côtes rocheuses de Port-Vendres - @Jorge Franganillo - Flickr

Côtes rocheuses de Port-Vendres – @Jorge Franganillo – Flickr

Le sentier du Cap Béar

Considéré comme un des parcours les plus difficiles des Pyrénées orientales, le « sentier du Cap Béar » vous fera franchir 6 km de côtes pour arriver à la plage de Bernardi, dans l’anse de Paulilles. Après une traversée en balcon au-dessus des routes à deux reprises, vous arriverez face à un sémaphore. À seulement une centaine de mètres, vous retrouverez le phare du Cap Béar qui vous offrira une magnifique vue panoramique sur le Cap Cerbère et la frontière espagnole. Enfin, vous reprendrez votre chemin en direction de la plage de Bernardi tout en rencontrant plusieurs criques.

Point de vue sur Port-Vendres - Pyrénées-Orientales -@Jorge Franganillo - Flickr

Point de vue sur Port-Vendres – Pyrénées-Orientales -@Jorge Franganillo – Flickr

La baie de Paulilles

Le chemin de la « baie de Paulilles », se fait au départ de la plage Bernardi. D’une longueur de 1,4 km, vous prendrez la direction sud, pour franchir le lit du ruisseau et emprunter le chemin qui mène sur un promontoire. Arrivé au lit du Cosprons, vous aurez le choix entre : faire une halte pour observer le site naturel classé de Paulilles ou reprendre le sentier du littoral en direction de Banyuls.

Paulilles - Pyrénées-Orientales - @Jorge Franganillo - Flickr

Paulilles – Pyrénées-Orientales – @Jorge Franganillo – Flickr

Banyuls-sur-Mer

À 10 minutes de Collioure et à 20 minutes d’Argelès-sur-Mer, retrouvez la belle ville Banyuls-sur-Mer qui est nichée entre mer et montagne. Située au cœur de la Côte Vermeille, cette destination au caractère authentique, attache avec ses traditions, le dynamisme d’une ville moderne. Cette superbe randonnée dans les paysages de l’arrière-pays, vous permettra d’observer de véritables trésors naturels.

Le sentier des Elmes

Le « sentier des Elmes » vous fera traverser près de 2,3 km. En empruntant la piste qui mène aux habitations du Fourat, vous accéderez aux falaises de cistes et de romarin. En plus de vous retrouver sur une des vues les plus prisées en saison estivale, vous serpenterez le long du littoral dans d’ancien champs de vignes, pour finalement vous rendre au centre héliomarin. Le « sentier des Elmes » se terminera sur la plage des Elmes.

Banyuls-sur-Mer - Pyrénées-Orientales- @Nicolas Vigier - Flickr

Banyuls-sur-Mer – Pyrénées-Orientales- @Nicolas Vigier – Flickr

La traversée de Banyuls-sur-Mer

De la plage des Elmes vous débuterez la « traversée de Banyut-sur-Mer ». Vous suivrez le chemin jusqu’au Cap d’Osne, pour descendre par la suite, sur la plage centrale. Via cette randonnée pédestre, vous admirerez des œuvres de toute beauté comme : « L’île de France sans bras » et « La jeune fille allongée ». Sur votre chemin vers l’île grosse, se dressera le surprenant laboratoire Arago (aquarium).

Entre Banyuls et Cerbère - @Franck Singler - Flickr

Entre Banyuls et Cerbère – @Franck Singler – Flickr

Le sentier de la réserve marine

Pour prendre la direction de Cerbère, vous suivrez le « sentier de la réserve marine ». S’étendant sur 3,3 km, il vous faudra près d’1h20 pour le faire. Ce parcours d’intérêt culturel et environnemental, vous fera découvrir des sites comme : la maison d’habitation « dite de l’Emir », la crique de Taillalauque, les parcelles de vignes du cru Banyuls et autres. Une fois au cap Rédéris, vous pourrez à la fois déguster des vins du cru et profiter d’un superbe point de vue sur la réserve marine. Enfin, vous descendrez dans la garrigue au fond du talweg pour vous diriger vers la plage de Peyrefitte.

Cerbère - Plage - @Luisa - Flickr

Cerbère – Plage – @Luisa – Flickr

Cerbère

Cerbère dispose de la station balnéaire la plus au sud de la France métropolitaine. Réputée pour son petit port de pêche, cette commune au relief montagneux, vous emmènera sur divers sentiers de randonnée. Chacune de ces traversées, vous plongera dans des sites aux paysages insoupçonnés.

Le sentier du chemin de fer

Le « sentier du chemin de fer » se fait sur une longueur de 3,7 km. Prenant son départ de la plage de Peyrefitte, ce sentier s’élève à travers des chênes lièges et débouche sur une piste goudronnée. En contournant un centre de rééducation fonctionnelle, vous apercevrez certainement l’avion « fouga magister » dans la cours de cette dernière. Vous poursuivrez votre route le long de la falaise, pour accéder au bas du village de vacances, sur la plage de Cerbère.

Cerbère - Pyrénées-Orientales - @Jorge Franganillo - Flickr

Cerbère – Pyrénées-Orientales – @Jorge Franganillo – Flickr

La traversé de Cerbère

La « Traversé de Cerbère » est un parcours de difficulté moyenne, d’une longueur de 1.3 km. Vous pourrez admirer et visiter le « Belvédère du Rayon vert », qui est un ancien hôtel cinéma et ouvrage d’art des années 30. En faisant un passage rapide dans le centre-ville de Cerbère, vous prendrez par la suite la direction de l’Espagne. Ce chemin piétonnier parsemé de garrigues, vous permettra d’atteindre le Cap Cerbère et le phare solaire. Par temps claire, n’hésitez pas à admirer les côtes espagnoles et françaises, ainsi que les falaises de Bou Fallut au sud du cap, qui figurent parmi les plus hautes d’Europe.

Cerbère - Pyrénées-Orientales - @Juan Enrique Gilardi - Flickr

Cerbère – Pyrénées-Orientales – @Juan Enrique Gilardi – Flickr

Cerbère- puig de Cerbère

Après le phare solaire, vous accéderez au dernier itinéraire de randonnée des Pyrénées-Orientales : « Cerbère – puig de Cerbère ». Ce sentier serpente et s’élève le long de la falaise de cistes, de bruyères et de genêts. Il vous dirigera vers la frontière du puig de Cerbère, d’où vous aurez une magnifique vue sur: les falaises du cap Falco, les villages de Llancà, le Port de la Selva et le cap de Creu.

Cap Cerbère au vu du loin - Pyrénées-Orientales - @sabwautelet - Flickr

Cap Cerbère au vu du loin – Pyrénées-Orientales – @sabwautelet – Flickr

Pour en savoir davantage sur les autres destinations de France, voici une liste d’articles similaires qui devrait vous intéresser:

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>