Le ski de randonnée est une activité de plus en plus appréciée ces dernières années. Faisant alterner montées et descentes en hors-piste, ce dernier met l’accent sur l’optimisation de l’effort physique. Ainsi, un matériel totalement adapté avec les meilleures spécificités possibles est requis pour vous permettre de profiter au maximum, sans vous fatiguer excessivement. Pour vous aider, Locatour vous fait un petit tour d’horizon concernant les équipements nécessaires au ski de randonnée.

Bien choisir ses skis de randonnée

Le choix des skis de randonnée est un véritable compromis. Quelle longueur ? Quel poids ? Souhaitez-vous privilégiez les sensations à la descente ou la légèreté à la montée ? Sur quelles pentes et type de neige allez-vous évoluer ? ? Tout cela dépend de votre niveau de pratique et de la fréquence des sorties. Pour bien les choisir, il est donc essentiel de se poser ces bonnes questions.

Pour les amateurs de ski de randonnée, il semble judicieux d’opter pour une longue paire de skis. Idéalement, cette dernière doit mesurer entre 10 et 15 centimètres de moins que votre taille. Il faut savoir que des skis élancés apporteront davantage de stabilité. Au contraire, les plus expérimentés préféreront des skis plus courts car ils trouveront les montées plus faciles. Toutefois, la maniabilité en sera moindre.

Concernant le poids, plus vos skis seront lourds, plus la stabilité sera importante. Généralement, les chevronnés privilégient les skis légers pour monter plus rapidement et avoir un maximum de sensations lors des descentes. Débutants, nous vous conseillons donc un grammage plus important pour débuter.

Ne vous surestimez pas, un matériel de ski trop radical ne vous aidera pas à progresser, bien au contraire. L’idéal est de tester les skis avant de les acheter. Pour cela, des magasins proposent du matériel en location.

Vous aurez le choix pour vos skis de randonnée - @MarioHaar - Pixabay

Vous aurez le choix pour vos skis de randonnée – @MarioHaar – Pixabay

Les fixations, essentielles pour le ski de randonnée

Contrairement au ski de piste, les fixations ont un important impact sur la pratique de cette activité. Ces dernières doivent être légères et fiables pour vous assurer une bonne progression en montée, lorsque votre talon est libéré, mais aussi en descente avec le talon fixé. Deux types de fixations existent : celles à plaques et celles à inserts. Les fixations à plaques sont les plus classiques. Les deux blocs avant et arrière sont reliés par une barre ou une plaque rigide, qui passe sous la chaussure. Elles sont compatibles avec toutes les chaussures, sont réglables en longueur et faciles à chausser. Les fixations à inserts sont elles plus légères et confortables. Mais c’est une chaussure dédiée qui assure la rigidité, vous devrez donc acheter les chaussures spécifiques à ces fixations si vous les choisissez. En conclusion, les pratiquants occasionnels peuvent choisir les fixations à plaques qui leur conviendront parfaitement. Pour les plus passionnés, investir dans des chaussures pour les fixations à inserts vaut largement le coup.

Une nouvelle fois, le choix vous appartient selon votre ressenti et de la fréquence de vos sorties.

Bien choisir les fixations pour rendre cette activité agréable - @Simon - Pixabay

Bien choisir les fixations pour rendre cette activité agréable – @Simon – Pixabay

Le reste de l’équipement

Les chaussures constituent le premier élément important. Il faut s’assurer qu’elles ne génèrent pas, après changements répétés de position sur les fixations, de frottements intempestifs sur les zones sensibles des pieds. Nous vous conseillons de privilégier des chaussures légères. Plus les montées sont importantes, plus elles devront être légères. En revanche, si la descente est majoritaire, des chaussures un peu plus lourdes feront largement l’affaire.

Les peaux de phoques sont l’autre élément essentiel à la pratique du ski de randonnée. Elles sont faites de poils qui servent à empêcher le ski de reculer dans les montées. Lorsque vous êtes dans le sens du poil, les skis glissent. A l’inverse, lorsque le poil est pris dans le mauvais sens, il vous bloquera. Les peaux de phoque en mohair et synthétique, autrement appelée « peaux mixtes », est le modèle le plus répandu car le mélange glisse/résistance est le plus optimal. En fonction des marques, il existe plusieurs systèmes d’attaches pour fixer les peaux (colle, tendeur caoutchouc, étrier cousu, etc). Il est très important de prendre soin de vos peaux de phoques car elles peuvent s’abimer très vite. Elles sont très sensibles aux changements de type de neige et à la température, elles doivent être séchées après utilisation…

Concernant les autres équipements, optez pour des bâtons télescopiques 2 brins, ils seront moins fragiles que les 3 brins et se rangeront facilement. Le DVA est un outil de sécurité à amener impérativement avec vous lorsque vous partirez en randonnée. Il permettra de vous détecter si vous êtes victime d’une avalanche. Pour finir, vos vêtements devront être légers mais aussi respirants et réchauffants.

N'oubliez rien avant de partir en randonnée - @Simon - Pixabay

N’oubliez rien avant de partir en randonnée – @Simon – Pixabay

Nous vous souhaitons une bonne randonnée, à la découverte des magnifiques paysages montagnards et enneigés. Pour en savoir plus sur le ski de randonnée, n’hésitez pas à lire les articles ci-dessous :