Les Alpes,  les Pyrénées, le Massif Central, le Jura… Quelle est votre destination favorite pour un séjour au ski ? Ces régions regorgent de spécialités culinaires, il y a donc de quoi réfléchir. Locatour vous présente les meilleures recettes que vous pourrez goûter lors de vos vacances, aussi bien en famille qu’entre amis. Faciles à concocter, vous allez vous régaler !

Les Alpes

La fondue savoyarde

Pas de semaine au ski sans fondue savoyarde ! C’est un véritable monument de la gastronomie alpine. Elle vous assurera de passer un repas animé, convivial et qui vous réchauffera rapidement. Venue de Suisse, de nombreux départements français l’ont adopté, même si la Savoie reste le lieu de prédilection de ce plat. Onctueuse et parfumée, elle est d’une simplicité incroyable à préparer.

La fondue savoyarde est un mélange de trois fromages : le beaufort, le compté et l’emmental (ou la tomme de Savoie). Pour commencer, il est préférable de couper le pain pour que celui-ci ai le temps de durcir. Après avoir enlevé les croûtes, il faut couper le fromage en fines lamelles. Prenez ensuite la casserole, vous allez frotter une gousse d’ail à l’intérieur, sur les bords. A feux moyen, faites mousser du vin blanc à l’intérieur. Versez ensuite le fromage, sans oublier de remuer avec une spatule en bois. Une fois le fromage fondu, posez la casserole sur l’appareil à fondu et déguster avec de longs pics métalliques.

Cette recette est inratable et est une valeur sûre après une intense journée de ski. Et n’oubliez pas, un gage est donné à celui qui fait tomber son bout de pain dans le fromage !

Une fondue savoyarde - @Wikimedia Commons - Google Images

Une fondue savoyarde – @Wikimedia Commons – Google Images

La croziflette

La croziflette est un plat voisin de la tartiflette qui utilise les mêmes ingrédients à une exception prêt : les pommes de terre sont remplacées par les crozets, des petites pâtes carrées au sarrasin. Parfois servie avec du jambon cru, ce plat est riche en calories et est très apprécié en hiver par les touristes qui s’arrêtent en Savoie.

Pour savoir comment faire une croziflette, rien de plus facile. On faire cuire les crozets, on fait revenir de l’oignon et du lard et on enfourne avec le reblochon par-dessus. Si vous n’êtes pas passionné de cuisine, vous trouverez de nombreux restaurants qui proposent ce plat typique.

La croziflette - @Wikipédia - Google Images

La croziflette – @Wikipédia – Google Images

Les Pyrénées

La garbure

Recette héritée des grands-mères, la garbure est une spécialité montagnarde. Cette soupe d’origine paysanne consiste en un assortiment de légumes et de viande. Le secret de ce plat réside en partie dans sa cuisson. En effet, plus la garbure mijote (parfois plusieurs jours), meilleure elle est.

Très appréciée des skieurs et des randonneurs car elle est très énergétique, réconfortante et plutôt légère, la garbure est un mélange de savoir-faire du chef et de la richesse du jardin. Elle peut être réalisée tout au long de l’année selon les produits du potager.

Afin que vous puissiez préparer une bonne garbure et régaler toute votre famille, il vous faudra notamment un chou vert, des pommes de terres, navets, oignons, poireaux et céleris branches. Concernant la viande, un jarret de porc, un talon de jambon de pays avec os, de la poitrine de porc salée et un confit de canard seront nécessaires. Prévoyez plusieurs heures de préparation et de cuisson, le résultat ne vous décevra pas.

La garbure - @Wikipédia - Google Images

La garbure – @Wikipédia – Google Images

Le gâteau à la broche

Le gâteau à la broche est un dessert traditionnel des Hautes-Pyrénées, bien que son origine soit attribuée au roi de Prusse qui l’aurait crée en Allemagne en 1790. De nos jours, il est servit lors d’importantes fêtes comme les mariages ou baptêmes.

Ressemblant à un sapin, sa composition est basique : beurre, farine, œufs, lait et rhum. Ce qui fait sa particularité, c’est la façon dont il est cuit. Pour le réaliser, il faut entourer un moule conique de papier sulfurisé sur une broche. La pâte est ensuite versée sur le moule, que l’on va tourner en continu (pendant environ 2-3 heures) près du feu de cheminée. Pour le déguster, découpez le gâteau horizontalement de haut en bas.

Gâteau à la broche - @Wikimedia Commons - Google Images

Gâteau à la broche – @Wikimedia Commons – Google Images

Le Massif Central

La truffade

Si votre destination est le Massif Central, vous n’échapperez pas à la truffade. Cette excellente alternative à la tartiflette est une recette très facile à faire, qui satisfera les gros estomacs à coup sur. La truffade est le fruit de la savoureuse alliance de pommes de terre et d’une tome fraîche de Cantal.

Pour réaliser cette spécialité auvergnate, commencez par couper les pommes de terre en fines rondelles. Découpez ensuite la tome en lamelles. Faites dorer les pommes de terre à feu moyen, après avoir mis de l’huile. Incorporez le Cantal, jusqu’à ce qu’il fonde parfaitement. Salez, poivrez, et servez avec de la salade et une tranche de jambon cru. Bon appétit !

La truffade - @Wikimedia Commons - Google Images

La truffade – @Wikimedia Commons – Google Images

Le petit salé aux lentilles

Le petit salé aux lentilles est une des spécialités auvergnates qui fait la fierté des producteurs locaux. Idéale lors des périodes de froid, les lentilles sont mariées à de la charcuterie (saucisses, jarret de porc, poitrine de porc fumée, épaule de porc demi-sel). Avec quelques morceaux de carottes et d’oignons, ce plat vous apportera beaucoup de glucides, protéines et donc d’énergie pour passer une bonne journée.

Les excellentes lentilles vertes du Puy - @Wikimedia Commons - Google Images

Les excellentes lentilles vertes du Puy – @Wikimedia Commons – Google Images

Le Jura

La boîte chaude

Gourmands et gourmandes, vous allez adorer la boîte chaude ! Juste après une journée de ski, profitez d’un moment en famille ou entre amis pour goûter cette spécialité du Jura. Vous n’aurez aucun mal à trouver un restaurant pour déguster une boîte chaude, mais vous pouvez également la préparer vous-même.

Vous aurez besoin d’un Mont d’Or en boite, 3 saucisses de Morteau, plusieurs pommes de terre, des tranches de jambon cru et 5cl de vin blanc. Pour la préparation, creuser le milieu du Mont d’Or pour verser les 5cl de vin. Pendant que ce dernier chauffe dans le four, faites cuire les pommes de terre et les saucisses. Au bout de 30 minutes, votre boîte chaude sera prête. Vous pourrez alors tremper les pommes de terre, saucisses et jambon dans le Mont d’Or savoureux et coulant.

Mont d'Or - @Wikimedia Commons - Google Images

Mont d’Or – @Wikimedia Commons – Google Images

Le comté

Pour finir, nous vous proposons tout simplement un fromage, et non un plat. Production emblématique du massif du Jura, le comté est un fromage au lait cru à pâte pressée cuite.

On préfère vous prévenir, rien ne vaut une tranche de comté sur du pain. Cependant, d’innombrables spécialités du Jura s’inspirent de ce fromage. Nous espérons que vous aurez l’occasion d’en goûter le maximum. Vous ne serez pas déçu, c’est sur !

Le comté - @Wikipédia - Google Images

Le comté – @Wikipédia – Google Images

Avez-vous déjà goûté ces spécialités culinaires ? Ne vous inquiétez pas, il n’est pas trop tard pour le faire. Voici quelques articles en complément de ce dernier :