La tradition des Rois Mages en Espagne

Aujourd’hui nous recevons Lydia, du blog Caracolade ! Elle vous présente la tradition des Reyes Magos (Rois Mages), en Espagne !

En Espagne, ce n’est pas le Père Noël qui apporte les cadeaux le 25 décembre, mais les Rois Mages et ce, le 6 janvier, jour de l’Epiphanie. Les enfants posent leurs chaussures devant leur fenêtre ou leur porte pour que les Rois puissent les reconnaître et savoir où ils vivent. La nuit qui précède, de nombreux villages et villes d’Espagne organisent une « Cabalgata » (= Cavalcade), un défilé faisant revivre l’arrivée des Rois Mages chargés de cadeaux.

 

Cette tradition est espagnole mais elle a aussi été importée en Amérique Latine. Les Rois Mages sont au nombre de trois : Balthazar, Melchior et Gaspard. Ils représentent l’Europe, l’Asie et l’Afrique. Selon la légende, les Rois partirent à la recherche de l’Enfant Jésus, guidés par une étoile divine, pour l’aduler et lui offrir trois cadeaux symboliques : l’or (symbole du Roi), l’encens (symbole de Dieu), et la myrrhe (symbole de la future mort du Christ, car la myrrhe empêche la chair morte de pourrir).

 

La tradition des Rois Mages est bien différente de celle du Père Noël (les Rois viennent d’Orient avec leurs chameaux, image de la chaleur et du désert alors que le Père Noël descend du Pôle Nord avec ses rennes, image du froid et de la neige), et beaucoup d’enfants espagnols reçoivent des cadeaux le 6 janvier comme la tradition le veut mais aussi le 25 décembre, à cause de l’américanisation. Une chance me direz-vous mais le 6 janvier annonce aussi la fin des vacances, les petits Espagnols ont donc peu de temps pour s’amuser.

 

Le 6 janvier, lorsque les cadeaux sont ouverts, il est temps de savourer le traditionnel « roscón de reyes » (galette des rois espagnole). En Espagne, celui qui trouve la fève sera riche pour l’année et protégé par les Rois Mages, mais il devra également payer le roscón. Cette galette espagnole est garnie d’amandes et de fruits confits.

Qui sera le Roi cette année ?

 

Crédit image à la une : pixabay 

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>