rrr

Le flamenco en dix mots

Vous connaissez certainement le Flamenco, musique envoûtante typique du Sud de l’Espagne. Issu du mélange des cultures : arabe, juive, gitane et andalouse chrétienne, ce rythme constitue le patrimoine culturel emblématique de l’Andalousie. Le flamenco provoque de profonds sentiments qui vont de la joie à la mélancolie en passant par la peur ou même la douleur. Découvrez le rythme espagnol le plus universel à travers ces dix termes.

Aficionado

Un « aficionado » est tout simplement un amateur ou passionné par le flamenco. Cette personne est initiée à cet art mais sans en être un ou un(e) professionnel(le).

 

Bailaor

Même si le flamenco est un art qui fusionne le chant, la danse et l’accompagnement musical, c’est peut-être la danse, la caractéristique la plus connue de cette expression artistique andalouse. L’interprète de ce « baile » (danse) est connu sous le nom de bailaor ou bailaora (pour la femme). Ne pas confondre avec « bailarín » (danseur) car le bailaor s’applique seulement à un danseur de flamenco. Pour devenir bailaor il faut apprendre une technique complexe et exigeante qui nécessite beaucoup de pratique, en plus d’une grande sensibilité. Chez l’homme la danse montre plus de  vigueur dans les pieds ; dans le cas de la femme les mouvements sont plus doux et sensuels. Parmi les bailaores plus célèbres se trouvent : Farruco, Antonio Canales, Joaquín Cortés, Antonio Gades ou bien Farruquito. Quant aux femmes, les bailaoras les plus connues sont : Carmen Amaya, Pastora Imperio, Cristina Hoyos, Sara Baras et encore Eva Yerbabuena.

 

Toque

La guitare flamenca est le principal instrument musical pour jouer le flamenco. Le « toque » est donc l’art de jouer la guitare flamenca. Parmi les guitaristes flamencos les plus célèbres se trouvent Paco de Lucia, Manolo Sanlúcar, Tomatito, Sabicas, Vicente Amigo, Manitas de Plata ou bien encore Moraito Chico.

Paco de Lucia - Crédit photo : https://en.wikipedia.org

Paco de Lucia – Crédit photo : https://en.wikipedia.org

Cante

Le cante est l’expression vocale du flamenco. Comme pour la danse, la personne qui chante le flamenco a un nom particulier : cantaor (ne pas confondre avec « cantante »). C’est la personne qui en chantant exprime toute une gamme des sentiments ainsi que différents états de son esprit : du chagrin à la joie en passant par la peur. Les cantaores les plus célèbres sont : Camarón de la Isla, Lola Flores, Enrique Morente et sa fille Estrella Morente, Diego El Cigala ou bien Remedios Amaya.

Duende

Ce mot est utilisé pour décrire le moment où l’artiste (chanteur, danseur ou guitariste) est en état de grâce et d’enchantement. Cette expression fait référence à la nature supposément magique du flamenco.

 

Jaleo

Jaleo désigne l’ensemble des exclamations, interjections (« ¡olé! », « ¡eso ‘e! », « ¡toma! », « ¡vamo’ allá! » etc.), battements de mains ou bien d’autres manifestations, venant du public ou des artistes eux-mêmes, qui servent à exprimer son enthousiasme ou à encourager et stimuler l’artiste.

 

Palmas

C’est le frappement de mains qui est utilisé en flamenco comme accompagnement rythmique au cante, au baile et au toque. Il s’agit d’un véritable instrument de percussion qui fait partie intégrante du flamenco. Elles varient selon le genre ou style de chant flamenco.

 

Palo

Palo désigne chacune des genres ou styles musicaux qui existent dans le flamenco. Il y a plus de 50 palos flamencos. Parmi les plus connus se trouvent : Alegrías, Bulerías, Fandango, Rumba, Saeta,  Seguiriya, Sevillana,  Soleá, ou bien Toná.

Tablao

Le tablao est le lieu (bar, restaurant, salle de spectacle) consacré à l’art du flamenco, où l’on assiste à des spectacles de flamenco. Ils s’inspirent des anciens « cafés cantantes » (cafés musicaux). Ils acquirent de l’importance à partir des années cinquante, suite à l’essor du tourisme. Ce mot désigne également la superficie en bois destiné pour le baile flamenco.

 

Taconeo

Il s’agit des frappes du pied que, avec les mouvements gracieux du corps et des mains, fait le bailaor ou bailaora au moment de danser le flamenco. Ces frappes sont réalisées avec la pointe et le talon du pied en faisant une combinaison rythmique produite par les talons (tacones, en espagnol) qui frappent le sol. Le taconeo ou zapateado est incorporé dans la plupart des styles flamencos. Parfois, la guitare est silencieuse pendant le taconeo et puis elle ressurgit avec les autres instruments pour accompagner les moments les plus intenses de la danse ou pour marquer la fin.

Crédit photo : Pixabay

Crédit photo : Pixabay

 

Après de découvrir un peu plus ce rythme espagnol, n’hésitez pas à assister à un spectacle de Flamenco lors de votre séjour en Espagne. C’est une expérience à ne vraiment pas manquer !

Crédit image de couverture : Ed Schipul

Leave your vote

2 points
Upvote Downvote

Total votes: 2

Upvotes: 2

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Hey there!

Forgot password?

Don't have an account? Register

Forgot your password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Close
of

    Processing files…