rrr
Accueil » Astuces en tous genres » Faut-il uriner sur une piqûre de méduse ?

Faut-il uriner sur une piqûre de méduse ?

Faut-il uriner sur une piqûre de méduse ? Légende urbaine bien tenace, cette interrogation revient avec la même régularité à l’approche des vacances que ces satanées méduses sur le bord de nos plages. Alors, pissou ou pas pissou ? La réponse tout de suite…

 Uriner sur une piqûre de méduse : ce serait plutôt non… 

La plupart des spécialistes s’accordent à dire qu’il ne faut pas uriner sur une piqûre de méduse. Certes la plaie sera lavée et la douleur un peu dissipée, mais cela augmentera les risques de surinfection. Pour diminuer la douleur, de l’eau chaude fera tout aussi bien l’affaire… Alors en clair, pas de pissou…

 

 Piqûre de méduse, les bons réflexes à avoir

 

Rincer la plaie

Il convient tout d’abord de rincer la plaie. Mais ici un détail compte : il faut IMPERATIVEMENT rincer la plaie à l’eau de mer et non à l’eau douce, auquel cas les cellules urticantes encore intactes risquent d’éclater et ainsi libérer de nouveau du venin (ce qui serait tout de même dommage…).

 

Retirer les tentacules restants

Il vous faudra ensuite penser à retirer les tentacules restants. Eh oui, la méduse est un animal tenace : même morte, même démembrée, ses tentacules restent venimeux. Ainsi, même échouée sur la plage, il ne faut JAMAIS toucher une méduse (même si, à l’évidence, il y a peu de chances pour que vous en ayez envie…). Pour retirer les tentacules restants, une pince à épiler fera l’affaire.

 

Frotter la zone touchée avec du sable

Mais vous n’êtes pas tiré d’affaire pour autant ; en effet, il est possible qu’il reste des débris invisibles. Pour vous en débarrasser, appliquez du sable mouillé sur la plaie. Laissez sécher et raclez ensuite le sable avec, par exemple, une carte de crédit ou la pelle de votre enfant.

 

Rincer de nouveau la plaie

Ensuite rincez de nouveau abondamment la plaie, mais exclusivement à l’eau de mer, pour les raisons évoquées précédemment. Vous pouvez également utiliser un sérum physiologique. Si la douleur persiste ou que les symptômes s’aggravent (vomissements, violents maux de têtes, malaise, réaction allergique, etc.) allez vite consulter un médecin. Même si, fort heureusement, les méduses présentes sur les côtes françaises ne sont pas véritablement dangereuses.

 

Piqûres de méduses : ce qu’il ne faut PAS faire

En AUCUN CAS vous ne devez vous gratter (quand bien même la démangeaison serait forte) ou encore frotter la plaie. Vous risqueriez de libérer le venin contenu dans les cellules urticantes. De même nous ne sommes pas dans un film : alors il est inutile (voire dangereux) de chercher à aspirer le venin avec la bouche…

 

 Une petite piqûre pour l’homme, un grand pas pour la science…

Enfin, dernier réflexe et pas des moindres, si, sans pour autant vous être fait piqué, vous avez constaté la présence de méduses sur un littoral, n’hésitez pas à contacter le site opération-méduse.org. Il s’agit d’un organisme scientifique participatif ayant vocation à mieux comprendre les causes de prolifération de méduses.

Leave your vote

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Hey there!

Forgot password?

Don't have an account? Register

Forgot your password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Close
of

    Processing files…