10 termes à connaître sur la gastronomie espagnole

Il est largement admis que la gastronomie espagnole est très variée. L’emblématique tortilla, le délicieux gaspacho ou le célèbre jambon ibérique sont quelques exemples de sa richesse. Voici 10 termes qu’il faut absolument connaître pour déguster sans problèmes les meilleures spécialités et produits pendant votre séjour en Espagne ¡Qué aproveche!

1.     Paëlla (Valenciana !)

Peut-être le plat espagnol le plus universel. Tout d’abord il faut savoir que Valence est le berceau de la Paëlla (l’authentique Paëlla) et qu’elle tire son nom de la poêle (paella, en catalan) qui sert à la cuisiner. La recette originale contient… du poulet et du lapin ! Si vous commandez une paëlla et que vous y trouvez du poisson et des crustacés il s’agit d’une variante (paella marinera) mais ce n’est pas de la vraie paëlla. Très souvent les touristes sont déçus quand ils ne trouvent pas de moules ou de langoustines dans leur paëlla, voilà pourquoi il est important de connaître la différence !

2.     Tortilla

Y a-t-il quelqu’un qui ne connait pas la tortilla? La star de la cuisine espagnole est un plat populaire, simple à faire et pas cher. Il s’agit d’une omelette épaisse aux pommes de terre assaisonné d’huile d’olive et de sel. Afin de la rendre plus savoureuse, elle est souvent agrémentée d’oignons, de poivrons ou même de chorizo.

3.     Jambon ibérique

L’emblème de la gastronomie espagnole. A ne pas confondre avec le jambon serrano (montagnard). Il s’agit d’un jambon cru obtenu à partir du séchage de la peau de porcs de race ibérique. Ce sont des porcs ibériques à robe blonde, brune, ou rouge mais qui ont toujours (ou presque) les sabots noirs, c’est pourquoi on l’appelle souvent « patte noire » (pata negra, en espagnol).  Cependant, d’après les spécialistes, c’est un terme à éviter car il peut prêter à confusion. La caractéristique principale de ces races c’est leur nourriture à base de glands (bellota, en espagnol), ce qui donne au jambon une saveur particulière. Le prix ? Allant de plus de 100 euros le kilo jusqu’à 4 000 euros pour un jambon. Certains disent que le prix est à la hauteur de ses qualités gustatives.

4.     Churros

Les churros sont de gros beignets sucrés souvent confondus avec leur cousin le chichi frégi.  Quelle est la différence ? En Espagne, les churros ne se vendent pas seulement sur les fêtes foraines ou les foires, mais ils sont également un aliment courant du petit-déjeuner ou du goûter accompagné d’un chocolat chaud bien épais.

5.     Gaspacho ou Gazpacho ?

La gastronomie de l’Andalousie est tellement riche qu’il est très difficile de choisir le plat plus représentatif de cette région située au Sud de l’Espagne. Mais comme il faut choisir, nous avons fait le tri pour vous et le gagnant c’est… le gaspacho ! (il s’écrit avec un “z” en espagnol). Il s’agit d’une soupe froide préparée à base de légumes crus tels que la tomate, le concombre, l’oignon et le poivron. Spécialité très rafraîchissante, elle est servie souvent accompagnée de glaçons pour combattre la chaleur des terres andalouses.

6.     Tapas

Tapa signifie en espagnol « couvercle ». Il existe plusieurs légendes sur l’origine de ces amuse-bouches espagnols. Mais la plus connue raconte l’histoire d’une tranche de jambon serrano qui servait à éviter que des moustiques ou des poussières ne viennent gâcher le vin. En tout cas cette tradition gastronomique est de nos jours un mode de vie. Certes, le célèbre chef espagnol Ferran Adrià a écrit «les tapas sont une façon de vivre et de partager» et il a raison ! Vous ne pouvez pas quitter l’Espagne sans vivre l’expérience de flâner de bar en bar avec vos amis pour déguster le large éventail de tapas que chaque établissement peut vous offrir : olives, lamelles de jambon, anchois au vinaigre, boulettes de viande, croquettes de jambon, poulpe, chorizo, salades composées, champignons à l’ail, etc., etc… ¡Vamos a tapear !

7.     Huile d’olive

L’Espagne est le principal producteur d’huile d’olive vierge au monde, la plupart de ses quelques 27 appellations d’origine se trouvent en Catalogne (principalement entre la Costa Brava, la Costa Daurada et Lleida) et surtout en Andalousie (tout particulièrement à Jaén et Cordoue) L’huile de olive est l’ingrédient indispensable dans l’élaboration d’une infinité de plats et spécialités de sa gastronomie.

 

8.     Chorizo

Le fameux et typique saucisson ibérique ! Il est fabriqué généralement à partir de viande de porc, mais parfois combiné avec d’autres viandes. Mais ce qui rend le chorizo unique, c’est son assaisonnement : le sel mais surtout le poivre rouge (pimentón, en espagnol) une variété de paprika. Simplement divin !!

9.     Tinto de verano

Tout le monde connaît la sangría, mais ce n’est pas le seul cocktail à base de vin que vous trouverez en Espagne, il existe aussi le Tinto de Verano, c’est-à-dire, le vin rouge d’été. Au bord de la mer, en terrasse ou dans un botellón (sorte de d’apéro géant dans la rue) il est très populaire ! Pour préparer un verre, il vous faudra : du vin rouge (fruité), de la limonade, un citron et des glaçons et voilà… ¡Salud!

10.     Pan amb tomaquet

Considéré comme la synthèse de la diète méditerranéenne, le pain à la tomate s’élève au statut de patrimoine national en Catalogne. Il s’agit tout simplement de tranches de pain frottées par une moitié de tomate et assaisonnées avec d’huile d’olive et du sel. Il se mange même au petit déjeuner et aussi comme accompagnement de charcuterie, de fromage, d’omelette, de viandes, de volailles et de certains poissons ou fruits de mer, telles que les sardines. Il faut savoir aussi qu’en Catalogne les sandwichs ne se tartinent pas au beurre mais à la tomate et à l’huile d’olive ! Bon profit !

 

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>