Voyager avec son animal: Mode d’emploi

Voyager avec son animal: Mode d’emploi

0
Vos meilleurs amis aussi ont le droit de partir en vadrouille. Crédit photo @Alexas_Fotos - Pixabay
Vos meilleurs amis aussi ont le droit de partir en vadrouille. Crédit photo @Alexas_Fotos - Pixabay

Chaque fois ça vous déchire de vous séparer, même le temps des vacances, même ne serait-ce que le temps d’une semaine. Alors vous faites le grand saut, prenez une grande décision : Cette année, les vacances, vous les passez ensemble. Votre moitié ? Oui, mais à quatre pattes. De plus en plus de personnes décident de partir avec son animal de compagnie, cependant, ce genre de décision ne s’improvise pas, aussi bien pour le bien de votre copain à poils que pour éviter les mauvaises surprises.

Les premiers conseils indispensables

La première question à se poser

Avant de prendre les mesures nécessaires au voyage, il convient de vous poser la question indispensable : Est-ce que c’est une bonne idée? Si la plupart des chiens aiment voyager et iront partout où vous irez (tant de romantisme chez eux), les chats, eux, ont tendance à être des bêtes casanières qui ont du mal à quitter leur environnement. Qui plus est, s’ils ont eu le temps de connaître votre quartier en long, en large, et en travers, il aura peut-être plus de mal à retrouver son chemin si vous le laissez arpenter les rues de votre destination. Alors, osera, osera pas ?

Comment résister à cette bouille ? Lui aussi, il veut partir en vacances - Crédit photo @Winkimedia - Pixabay
Comment résister à cette bouille ? Lui aussi, il veut partir en vacances – Crédit photo @Winkimedia – Pixabay

Les conditions douanières

On y pense pas toujours, mais il existe bel et bien des conditions douanières différentes d’un pays à l’autre concernant le transport d’animaux de compagnie. Si vous comptez quitter la France et emmener avec vous votre animal, vous pouvez facilement trouver les conditions en question sur le net, en précisant bien votre destination prévue.

Identification et vaccins

De même, avant de voyager, assurez vous que votre animal a bien ses vaccins à jour, et qu’il est bien identifié après un passage chez le vétérinaire, chose obligatoire pour la plupart des chiens et chats en France aujourd’hui, la loi d’identification étant entrée en vigueur en 1999. Certains hébergements en France ou à l’étranger exigent une carte d’identification pour s’assurer que votre animal est bien « pucé » et vacciné, l’oublier serait donc assez contrariant!

Le passeport

Et on ne parle pas là du votre mais bel et bien de celui de votre animal! Depuis 2004, ce passeport partagé par tous les membres de la Communauté Européenne spécifie les détails importants au sujet de votre animal : Son identification (il peut donc faire office de carte, comme spécifié ci-dessus), sa description, et le nom et l’adresse du propriétaire, donc vous.

Vous pensiez qu’il n’y avait pas de paperasse pour emmener votre animal avec vous ? Que nenni ! Assurez vous donc bien d’avoir tous les papiers nécessaires pour ne pas avoir à rebrousser chemin arrivé sur place.

Même nos chers animaux ont un passport - Crédit photo @JackMack34 - Pixabay
Même nos chers animaux ont un passport – Crédit photo @JackMack34 – Pixabay

Le trajet

En voiture

Installez toujours votre chien à l’arrière de la voiture. S’il s’agit d’un grand chien, un filet de protection devra être installé entre l’avant et l’arrière de la voiture pour éviter les mauvaises surprises à pleine vitesse. Les petits chiens peuvent être installés dans leur panier ou cage, de préférence, recouvert de papier absorbant. Enfin, il faut bien… Attacher votre chien. Oui, ça ne s’applique pas qu’à vous, il existe des ceintures spéciales pour attacher au harnais de votre chien, et lui garantir d’être sécurisé en cas de freinage brusque. La sécurité avant tout! Hydratez le régulièrement, sortez le pendant vos pauses, toutes les deux heures environs, et s’il est sujet au mal des transports, sachez qu’il existe des médicaments spéciaux à leur donner avant de prendre la route.

Certains animaux, comme les humains, ne sont pas forcément fans de la route... Crédit photo @Herney - Pixabay
Certains animaux, comme les humains, ne sont pas forcément fans de la route… Crédit photo @Herney – Pixaba

En avion

Là, les choses sont un peu plus complexes. En premier lieu, assurez vous que la compagnie aérienne que vous prenez accepte les animaux à bord. Ensuite, il convient de vérifier la réglementation de la compagnie selon l’animal que vous voulez transporter. Les conditions de transports se font en général en fonction du poids de l’animal, considéré comme additionnel au poids de vos bagages. Évitez donc de voyager avec le contenu de votre armoire en plus d’un berger allemand!

Le train (SNCF)

Comme pour l’avion, la réglementation change en fonction du poids de votre animal. La SNCF propose des « billets animaux » à prendre en même temps que le votre (en dehors de l’Eurostar, la Grande Bretagne ayant une réglementation stricte à propos des animaux).

Sur place

Pour finir, pensez bien à vérifier les conditions d’admission des animaux non seulement dans votre logement, mais aussi sur les lieux que vous songez visiter. Certaines plages par exemple n’autorisent pas la présence d’animaux, et les restaurants sont également stricts à propos de la présence d’animaux de compagnie.

Crédit photo @danfador - Pixabay
Crédit photo @danfador – Pixabay

Voyagez avec son animal doit donc être une décision méticuleusement réfléchie et calculée, pensez bien à suivre toutes ces indications et à vous renseigner avant de prendre la route!

SANS COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE