Amis vacanciers, vous qui goûtez sans modération les plaisirs de la péninsule ibérique, cet article est fait pour vous. Vous rêvez de flamenco ainsi que de déguster une sangria bien fraîche ? Alors un séjour d’une dizaine de jours dans la fière Andalousie semble tout indiqué. Seulement, ne nous le cachons pas, un voyage en terre hispanique recouvre bien d’autres attraits. En effet, si le Musée des beaux-arts de Séville ou encore le musée Picasso de Malaga ne manquent pas d’agréments, le système fiscal espagnol également… Aussi un bref rappel à la loi peut vous être salutaire afin de d’éviter de fâcheux démêlés avec la maréchaussée locale lors de votre passage à la frontière…

 Quelle quantité de tabac peut-on rapporter d’Espagne ?

Tout d’abord, sachez qu’une nouvelle législation est en vigueur depuis le 1er janvier 2014. En effet, dorénavant ce n’est plus 5 mais 10 cartouches de cigarettes que vous êtes en droit de rapporter d’Espagne (comme de tout autre pays de l’Union européenne d’ailleurs). Ainsi que 1000 cigares ou cigarillos.

 

Quelle quantité d’alcool peut-on rapporter d’Espagne ?

Pour ce qui est de l’alcool, vous êtes limité à 10 litres de boissons spiritueuses (whisky, gin, vodka, etc.), 20 litres de boissons intermédiaires (le porto par exemple), 90 litres de vins (60 litres s’il s’agit de vins mousseux) et enfin 110 litres de bière (en cas de très grosse soif…). Enfin, autre bonne nouvelle, toutes ces catégories d’alcool sont cumulables !

 

Gare au gendarme !

Mais attention à ne pas dépasser les quantités autorisées : qu’il s’agisse de l’alcool et du tabac, les sanctions pénales peuvent aller de l’amende jusqu’à la saisie du véhicule (eh oui, la loi est dure mais c’est la loi…).