Coimbra au Portugal: 10 lieux à visiter absolument

Coimbra au Portugal: 10 lieux à visiter absolument

0
Cour de l'université de Coimbra. Crédit photo @debarshiray - Flickr
Cour de l'université de Coimbra. Crédit photo @debarshiray - Flickr

Partez au cœur du Portugal, à la découverte de sa plus ancienne cité universitaire ! Coimbra, ou Coïmbre à la française, possède en effet la plus ancienne université du Portugal, qui est également l’une des plus anciennes d’Europe. Et s’il n’y avait que ça : Ce sont de véritables trésors d’architecture qu’on vous encourage à découvrir au plus vite, l’empreinte d’un patrimoine unique, dans la « ville des étudiants » du Portugal. Découvrez, en dix points, les incontournables à ne surtout pas manquer lors de vacances à Coimbra!

L’Ancienne Université de Coimbra

Fondée à la fin du XIIIe siècle, l’université de Coimbra est un véritable bijou historique en plus d’être la plus ancienne université du Portugal. Vous pouvez en découvrir les principaux bâtiments sur la place du palais royal, et en plus d’en admirer l’architecture extérieure, ne manquez pas l’occasion d’en découvrir l’intérieur. Notamment, soyez sûrs de visiter la bibliothèque Joanina pour y observer (à défaut de pouvoir tous les lire) ses 300 000 ouvrages datant du XVIe au XVIIIe siècle, rangés sur des étagères ornées de boiseries sculptées et dorées. A l’extérieur, la Tour de l’Université trône sur la place, tour dont la cloche annonçait la fin des heures de cours. Aujourd’hui, prenez le temps de gravir la tour pour disposer d’une vue imprenable sur Coimbra, l’université étant perchée au sommet d’une colline.

Vue panoramique sur l'université et sa place. Crédit photo @François Philipp - Flickr
Vue panoramique sur l’université et sa place. Crédit photo @François Philipp – Flickr

Monastère de la Sainte-Croix

Un des nombreux Monastères de Coimbra, témoin d’un Portugal très religieux, mais aussi et surtout un édifice à l’architecture romane fascinante. Le Moistero de Santa Cruz fut fondé au XIIe siècle par les chanoines de Saint-Augustin, et est aujourd’hui un monument historique national, qui abrite les tombeaux d’Afonso Henriques, premier roi du Portugal, et de son fils, Sancho I. Vous pouvez entrer gratuitement dans l’église et la visiter, cependant, l’accès au cloître et aux autres annexes vous coûtera la modique somme de 2,50€.

Place du 8 mai et église Santa Cruz de Coimbra. Crédit photo @Varun Shiv Kapur - Flickr
Place du 8 mai et église Santa Cruz de Coimbra. Crédit photo @Varun Shiv Kapur – Flickr

Monastère de Santa Clara-a-Velha

On continue sur la lancée des monastères avec celui de Santa Clara-a-Velha ! Érigé sur la rive gauche du rio Mondego à l’initiative de la reine Isabelle d’Aragon, dite « Santa Isabel », ce couvent a subi de multiples inondations, victime d’un emplacement hélas mal choisi. Ces inondations conduisirent à la création d’un nouveau monastère édifié à un niveau supérieur, et appelé Santa Clara-a-Nova, au XVIIe siècle. Des années durant, le monastère de Santa Clara-a-Velha resta ainsi à l’abandon, jusqu’à ce qu’on projette une vaste restauration de l’édifice au XXIe siècle. Aujourd’hui, c’est un véritable monument architectural qui s’est développé au Monastère, et ses vestiges archéologiques y attirent chaque année des visiteurs de tous les horizons.

Monastère de Santa Clara a Velha. Crédit photo @Joao Maximo - Flickr
Monastère de Santa Clara a Velha. Crédit photo @Joao Maximo – Flickr

Jardim Botanico

Passons un peu à la verdure ! Le jardin botanique de l’université de Coimbra propose un espace lumineux au cœur de la ville, un espace naturel parsemé de cèdres, et autres arbres dont les noms sont indiqués pour assouvir votre curiosité. Depuis les hauteurs du jardin, la vue est magnifique, et la sensation d’être dans un véritable poumon vert vous permettra de vous ressourcer le temps d’une halte au cœur d’arbres dont la plupart sont bien plus âgés que vous!

Jardin Botanique de Coimbra. Crédit photo @Marco Varisco - Flickr
Jardin Botanique de Coimbra. Crédit photo @Marco Varisco – Flickr

Jardins Quinta das Lágrimas

Un soupçon de romantisme, sur le théâtre de l’histoire d’amour de Pedro et Inês. Situés sur la rive gauche du Mondego, le Domaine des larmes s’étend sur plus de 18 hectares de verdure qui, selon certains romanciers portugais, auraient abrité la romance interdite entre le Roi D. Pedro I et D. Inês de Castro. Le roi aurait utilisé le « Chenal des Amours » (Fonte dos Amores) pour transporter ses lettres d’amour, sur de petits bateaux en bois. A trouver également, la “Fontaine des Larmes” dont les eaux, selon la légende, seraient les larmes versées par Inês quand elle a été assassinée. Une histoire tragique, à explorer dans son intégralité en visitant ces jardins à l’atmosphère romantique!

Jardin Quinta das Lágrimas, Coimbra. @Pedro Nuno Caetano - Flickr
Jardin Quinta das Lágrimas, Coimbra. @Pedro Nuno Caetano – Flickr

Portugal Miniature (Portugal dos Pequenitos)

Imprégnez vous de l’histoire du Portugal, dont les plus grands monuments et découvertes à travers le monde ont été condensés dans une version miniature ! Idéal pour immerger les plus petits, mais également pour captiver les plus grands, le Portugal dos Pequenitos présente les plus belles réussites du pays, à échelle réduite. Monuments emblématiques, petits villages portugais, tout a été travaillé en détail pour un résultat authentique et réaliste. A voir également, le musée textile, avec près de 300 tenues miniatures qui ont traversé les âges. Un must see depuis près de 75 ans à Coimbra!

La miniature de l'université de Coimbra, aussi vraie que nature! Crédit photo @inessaraiva - Flickr
La miniature de l’université de Coimbra, aussi vraie que nature! Crédit photo @inessaraiva – Flickr

Arc et tour d’Almedina

L’Arco e Torre de Almedina (ou arc de la medina, toponymie arabe signifiant « ville ») était la principale entrée de la muraille médiévale de Coimbra, remontant au XIe siècle. Cet arc marque aujourd’hui l’entrée dans la vieille ville, un voyage dans le passé à travers les ruelles escarpées de l’ancienne ville de Coimbra. Avant d’entrer par cette porte de la ville, vous pouvez par ailleurs admirer une sculpture de l’atelier de Jean de Rouen, et parfois, quelques musiciens jouent un air de fado pour rythmer la rue.

Arc et tour d’Almedina. Crédit photo @Carlos Luis M C da Cruz - Wikimedia
Arc et tour d’Almedina. Crédit photo @Carlos Luis M C da Cruz – Wikimedia

Fleuve Mondego

Arrosée par le rio Mondego, Coimbra peut également être parcourue depuis son fleuve. Profitez des nombreux bateaux de croisière présents sur la rivière pour faire une promenade maritime et pouvoir profiter de la vue depuis les eaux. Simple, mais efficace, et une belle façon de découvrir la ville en reposant vos jambes, dans l’attente de la visite suivante.

Coimbra et le fleuve Mondego. Crédit photo @Leandro Neumann Ciuffo - Flickr
Coimbra et le fleuve Mondego. Crédit photo @Leandro Neumann Ciuffo – Flickr

Fado ao Centro

Ce centre culturel de Coimbra vous fera découvrir la musique traditionnelle du Fado portugais. Vous savez, ce genre musical constitué de chants populaires aux thèmes mélancoliques, accompagné d’instruments à cordes pincées. Il faut écouter le son de la guitare du chanteur de fado pour en comprendre la musique. Une mélodie qui exploite des thèmes empreints de nostalgie, la « saudade » ou mélancolie, le manque d’une personne, la jalousie, la nostalgie des morts et du passé, la difficulté à vivre, le chagrin, l’exil… Vu comme ça, ça peut paraître assez déprimant, on vous l’accorde. Mais si vous vous aventurez au Fado ao Centro, on vous garantit un accueil exceptionnel et une immersion totale au cœur du Fado de Coimbra, avec anecdotes et spectacles à la clé. Un pur moment de bonheur !

Statues portugaises représentant le Fado. Crédit photo @paologhedini - Pixabay
Statues portugaises représentant le Fado. Crédit photo @paologhedini – Pixabay

Sé Velha de Coimbra

Un des plus vieux – et plus beaux – cloîtres d’architecture romane du Portugal, mais également le seul qui soit resté parfaitement intact, créé à l’époque de la reconquête. Comme pour le monastère de la Sainte-Croix, ne manquez pas le cloître, dont l’accès vous coûtera 2,50€. A l’entrée de ce dernier, un étudiant de l’université de Coimbra (située juste à côté) vous proposera de vous prendre en photo. Si vous acceptez, il vous proposera plus tard à la sortie, pour dix euros, un album sur Coimbra, dans la langue de votre choix, mais aussi un DVD avec de nombreuses photos du Portugal, un fado en fond pour l’accompagner, et enfin, la fameuse photo de vous prise plus tôt. Un souvenir original, une petite partie de Coimbra à emporter avec vous avant de repartir.

Cathédrale Sé Velha de Coimbra. Crédit photo @Dennis Jarvis - Flickr
Cathédrale Sé Velha de Coimbra. Crédit photo @Dennis Jarvis – Flickr

Découvrez également d’autres articles sur le Portugal:

 

SANS COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE