Jeudi 7 juillet sera l’ouverture du festival Bernadette Soubirou avec pas moins de 10 représentations de l’histoire de Bernadette Soubirou avec son arrivée à Nevers. Le spectacle son et lumière sera présenté dans les jardins de l’espace St Gildard.

L’idée du spectacle est de Nicolas Joanne, directeur de l’espace Bernadette, qui a demandé à Jacques Alexandre de porter le projet du spectacle il y a 2 ans, pour retracer la vie de la personne la plus connue de Nevers. Pour cela il a dû faire refaire entièrement le texte, s’entourer de professionnels du chant et de la mise en scène, et faire appel à des volontaires de la ville.

Plusieurs personnes déjà présentes pendant la première interprétation se sont jointes au projet, tout comme de nombreux autres bénévoles qui ne l’ont pas connu comme Marie­Renée Lawless, actuelle gérante de l’hôtel de Verdun qui voyait dans se projet un dynamisme de la ville « Je suis fière de participer à se projet qui permet de rassembler tout type d’habitant dans une ambiance chaleureuse. Pour ma part, à cause de mes obligations professionnelles, je ferais partie des voix enregistrées chants et paroles».

Les premiers castings ont eu lieu début octobre, les enregistrements de février à fin mai 2016 et les répétitions par scènes courant juin. Les costumes et décors sont également réalisés en grande majorité par des bénévoles et les entreprises Nivernaises sont mis à contribution. D’autres personnes seront présentes pour la première et les autres représentations en qualité de figurants ou d’aide technique. La voix off sera celle de Michael Lonsdale, acteur et réalisateur surtout dans le domaine du théâtre. J’ai demandé à Jacques Alexandre pourquoi j’irais voir ce spectacle si je ne suis pas croyant. « Il s’agit d’un grand spectacle vivant qui s’adresse tous, croyants ou non croyants. Une grand fresque historique sur Nevers et les soeurs de la congrégation, dans laquelle s’inscrit l’histoire de Bernadette. Des scènes à l’époque de Louis XIV jusqu’à notre époque, avec l’industrialisation et l’histoire de Nevers. »

Déjà de nombreux groupes en France comme à l’étranger ont fait une demande de réservation de places pour assister au spectacle. Si les représentations rencontrent le succès escompté et si les comptes sont équilibrés, ce spectacle pourrait perdurer dans le temps, c’est tout le bonheur que le souhaite à Jacques Alexandre et Nicolas Joanne, qui avec leurs collègues de l’association ont décidé de relancer au goût du jour la vie de Bernadette Soubirou en son et lumière.