En Espagne, comme dans beaucoup d’autres pays les célébrations des fêtes de noël sont un moment important du calendrier. Entre fêtes et traditions, le Noël espagnol est ponctué de spécificités qui font de lui un événement exceptionnel qui mérite le détour.

La tradition de Noël en Espagne débute dès le début du mois de décembre lorsque les décorations prennent place dans les rues qui s’habillent de lumières. Très attachés à leurs coutumes, les espagnols célèbrent les fêtes de Noël d’une façon plutôt singulière puisque les réjouissances démarrent mi-décembre pour se clôturer en beauté le 06 janvier.

La Loterie du Noël espagnol

Loterie de Noel @Antonio Tajuelo - Flickr

Loterie de Noel @Antonio Tajuelo – Flickr

Le gros des festivités commence le 22 décembre qui marque le début de la Navidad soit Noël en espagnol. Ce jour là, une grande loterie est organisée à travers tout le pays. Hautement populaire, la Sorteo de Navidad ou Gordo de Navidad est considérée comme la plus grande loterie du monde de part son ampleur phénoménale tant au niveau des gains qu’au nombre de participants. Cette Loterie de Noël érigée au rang d’événement national rassemble chaque année depuis 1812 l’ensemble de la population espagnole. En famille et/ou entre amis, les espagnols suivent en direct à la télé pendant plusieurs heures le tirage des lots réalisé à Madrid jusqu’à la révélation du gagnant du « Gros Lot de Noel ».

La célébration de la Noche Buena

Bien qu’ayant ses particularités, le Noël espagnol partage des traditions avec le reste des pays de religion catholique. En effet, les espagnols ont coutume d’installer dans leurs foyers la crèche (el Belen) qui est un symbole de noël important chez eux. Ils ont également pour habitude de décorer leur sapin même si les artifices diffèrent de ceux des autres nations. Le soir de la Noche Buena autrement dit lors du réveillon du 24 décembre, les familles se réunissent dans la convivialité autour d’un repas accompagné de musique, de danse et de chants pour festoyer à l’occasion de cette soirée spéciale.

noel en espagne

© Moerschy – Pixabay

Comme le veut la tradition, avant le dîner les enfants passent de maison en maison pour fredonner aux habitants des chants de noël et demander des offrandes. Le plat typique du noël espagnol varie en fonction des régions. Toutefois, le repas de noël est communément la dinde, l’agneau rôti, le porc ou encore la dorade. En entrée on retrouve bien entendu les fruits de mer. Et pour le dessert, la tablée est envahie de douceurs à l’instar du turron, du mazapán ainsi que des polvorones.

noel en espagne

© Kaboompics – Pixabay

Le repas se termine le plus souvent avant minuit car il est d’usage d’aller à la Misa de Gallo soit la « messe du coq ». Le 25 décembre ne revêt pas d’importance particulière pour les espagnols qui attendent généralement le Jour des rois pour offrir des cadeaux. Néanmoins, certaines régions célèbrent dans une moindre mesure le Père Noël ou possèdent des personnages emblématiques comme le Tió de Nadal en Catalogne.

Le jour des Saints Innocents

noel en espagne

© Alexas_Fotos – Pixabay

Le 28 décembre ou du jour des Saints Innocents est un jour férié en Espagne. D’origine biblique, la commémoration de cette date rappelle à la base un épisode sanglant. Toutefois, le rituel aujourd’hui est de faire des farces et des plaisanteries aux parents et amis à la façon de la coutume du premier avril en France. Les journaux jouent par ailleurs le jeu en publiant de fausses nouvelles.

La nuit de la Saint-Sylvestre

noel en espagne

© PublicDomainPictures – Pixabay

Le réveillon du Nouvel an est une fête populaire célébrée aux quatre coins de l’Espagne. Ce jour là, la tradition la plus symbolique est celle des raisins de la chance qui équivaut à manger douze raisins aux douze coups de minuit : un pour chaque coup de cloche. Le reste de la soirée est rythmé par un dîner en famille et/ou entre amis et des célébrations festives dans les rues, bars et discothèques jusqu’à l’aube !

Le défilé des Rois Mages

noel en espagne

© Didgeman – Pixabay

Encore plus attendus que le Père Noël, les Rois Mages occupent une place très importante dans la célébration du Noël espagnol. Dernier fait majeur des fêtes de fin d’année en Espagne, c’est le 06 janvier à l’occasion du Jour des Rois que Melchior, Gaspar et Balthasar tout droit venus d’Orient débarquent dans tous les recoins de l’Espagne. Figures emblématiques des fêtes de fin d’année espagnoles, ils paradent dans les villes où ils distribuent des bonbons et des cadeaux aux enfants. Un des défilés les plus réputés est celui de Barcelone où chaque année les Rois Mages arrivent par la mer !

Découvrez aussi nos articles sur :