Les repas de Noël au Portugal s’étalent sur plusieurs jours et sont en général très copieux, grignotages déconseillés avant, on vous aura prévenu! Bien différents de nos repas français, il n’en sont pas moins des moments chaleureux, le Portugal n’étant pas réputé que pour son soleil et ses plages. Un moment à expérimenter de toute urgence si l’occasion s’offre à vous!

Les menus et autres traditions

Au soir du 24 décembre, les familles se réunissent pour partager un repas comme en France, néanmoins, il s’agit d’un dîner bien moins fastidieux que chez nous avec nos éternels foies gras, huîtres et dinde, et favorisent des plats simples et traditionnels. Ces derniers sont généralement composés de morue, avec surtout le traditionnel «bacalhau cozido», de la morue cuite avec des pommes de terre, du chou le tout arrosée d’huile d’olive. Aujourd’hui, on retrouve aussi beaucoup de plats de viande, même si ces derniers sont généralement réservés aux repas des jours suivants. Certaines régions dégustent également du poulpe cuit avec du riz.

Un repas long et copieux, néanmoins, minuit offre une pause au cours du repas pour célébrer l’heure de la messe du coq, appelée la Missa do Galo, en référence au coq qui aurait chanté le 25 décembre pour la naissance de Jesus. Le temps de se remettre de son repas, et d’attaquer plus copieux encore: Le dessert.

Les desserts sont les véritables stars des repas de Noël du Portugal: Ils sont généralement présentés au nombre de 13, en hommage aux participants de la Cène, et parmi eux entre autres, l’incontournable reste le Bolo Rei, un gâteau truffé de fruits confits ou de fruits secs. On trouve également des fruits et surtout des oranges, et évidemment les classiques de la pâtisserie portugaise comme les rabanadas, du pain perdu à la cannelle, les beignets filhós, ou encore les sonhos, des beignets au sucre et à la cannelle. Enfin, le jour même de Noël, le 25 décembre, c’est habituellement la viande de cabri qui est servie au repas et non plus la morue de la veille, ou une dinde servie avec une farce aux marrons, aux noix ou aux raisins secs.

D’un village à un autre du Portugal, les traditions varient : Certains brûlent un grand tronc d’arbre devant les églises le soir du réveillon, les habitants se regroupant autour de la chaleur que dégage l’arbre avant et après la messe de minuit pour discuter dans un moment de convivialité. D’autres encore après le repas du réveillon laissent la table dressée pour les morts… Le Portugal est un pays très religieux, et les traditions sont nombreuses d’une région à l’autre du pays, offrant avant tout un moment de convivialité et de douceur à tous, à l’approche de la fin de l’année.

Le bois de Noël portugais, une des traditions les plus vues à travers le Portugal. Crédit photo @_morgado - Flickr

Le bois de Noël portugais, une des traditions les plus vues à travers le Portugal. Crédit photo @_morgado – Flickr