En plus d’un savoir-faire œnologique hors pair, l’Alsace est riche d’un patrimoine architectural unique. Afin de vous aidez à faire votre choix, voici une petite sélection de quelques monuments incontournables qu’il vous faudra absolument visiter lors d’un séjour en Alsace

 Le Château du Haut-Koenisbourg

Imposant château médiéval situé dans le petit village d’Orschwiller, le Château du Haut-Koenisburg symbolise aux yeux de beaucoup d’entre-nous toute la richesse du patrimoine architectural alsacien. Edifié  au XII° siècle par les Hohenstaufen, la vie du château a été étroitement liée aux grandes palpitations de l’histoire. Toujours est-il que, théâtre des grands affrontements de la région, victime de guerres et de pillages à répétition, le château tomba progressivement en ruines. Il fallut attendre sa restauration au début du XX° siècle pour que ce dernier retrouvât tout son faste d’antan.

 

 Le Mont Sainte-Odile

Niché au cœur des Vosges, vous trouverez le Mont Saint-Odile, qui lui-même abrite l’abbaye de Hohenbour : un couvent fameux pour les Alsaciens puisqu’il a été fondé par sainte Odile, la sainte-patronne de l’Alsace. Etroitement lié à l’histoire da région, haut lieu de pèlerinage pour les croyants,  le Mont Sainte-Odile accueille plus de 1 millions de visiteurs chaque année. Alors pourquoi pas vous ?

Si vous êtes de passage et avide de curiosité archéologique, vous aurez également tout le loisir d’admirer le « mur païen » : une enceinte de près de 11 km datant du VII° siècle av. J.-C. faisant tout le tour du plateau du Mont Sainte-Odile. Une curiosité à ne pas manquer…

Mont Saint-Odile

Jean & Nathalie – Flickr

 

La route Romane 

La route romane constitue en un itinéraire long de 120 km vous présentant un florilège de toute la richesse du patrimoine architectural roman alsacien. Autrement dit la route romane est idéale pour découvrir la région : cheminant à travers plaines et vignobles, par monts et par vaux, vous pourrez contempler à l’envi églises, abbayes et châteaux forts si caractéristiques du style roman.

 

Le Musée de la Ligne Maginot de Schoenenbourg

Vous trouverez, le long de la tristement célèbre Ligne Maginot, le fort de Schoenenbourg, qui attire chaque année tout de même plus de 40 000 curieux. Le fort de Schoenenbourg est un des grands témoins des évènements tragiques de la Seconde Guerre Mondiale. Ses 3 km de galeries, qui peuvent descendre jusqu’à 30 mètres sous terre sont, aujourd’hui encore, tout imprégnés par l’histoire.

Schoenenbourg

Thomas Bresson – Flickr

 

Le Hartmannswillerkopf (ou Vieil Armand) 

La Hartmannswillerkopf, qui a été rebaptisé Vieil Armand après la Première Guerre Mondiale, est un site naturel situé le long de la Route des crêtes  en pleine terre vosgienne. Un monument national y a été érigé afin de commémorer le massacre de la Grande Guerre (il faut dire que le Vieil Armand constituait, alors, une place particulièrement disputée). De même, plus de 45 km de tranchées ont été conservés afin de restituer au mieux la vie des Poilus lors de la guerre.

Hartmannswillerkopf

Stephanie Kroos – Flickr

 

L’Ecomusée d’Alsace 

Pour une plongée au plus près de la vie quotidienne dans l’Alsace d’antan, l’Ecomusée d’Alsace vous sera un allié précieux. Il s’agit en effet d’un village-musée créé de toutes pièces pour restituer directement le mode de vie d’autrefois : de l’artisanat à l’agriculture en passant par les tâches domestiques. Divers animations sont également organisées pour charmer les petits comme les grands.

 

 La ville de Neuf-Brisach

La ville de Neuf-Brisach  est un legs du Grand Siècle que nous devons à Louis XIV et plus particulièrement à son Maréchal de France, l’architecte militaire Vauban. En effet, Neuf-Brisach fait partie du réseau des sites majeurs de Vauban, soit les sites particulièrement bien représentatifs des systèmes de fortification érigés par Vauban. La commune de Neuf-Brisach, conçue selon un plan octogonal, est uniquement en son genre.

 

 Le Château fort de Fleckenstein 

La particularité du château de Fleckenstein est qu’il s’agit d’un château fort semi-troglodyte. Aménagé au fil des siècles par les Fleckenstein, le château fort acquit rapidement la réputation de forteresse inexpugnable. Seules les armées de Louis XIV parvinrent à le prendre en 1689 lors de la Guerre de Neuf Ans. Cet épisode, tragique, laissa le château en ruines. Il conserve néanmoins de beaux restes puisqu’il accueille quelques 70 000 visiteurs chaque année…

Fleckenstein

Pernmith – Flickr