Découvrez l’histoire de Dürres

Découvrez l’histoire de Dürres

0

Durrës seconde plus grande ville d’Albanie et important port des Balkans à toujours joué depuis l’antiquité un rôle majeur dans l’histoire de la méditerranée.

Bien que la fondation de la cité grecque au cours du 7e siècle av. J-C est généralement admise comme la création de Durrës, la zone fut peuplée par les illyriens depuis le néolithique. Ses collines dominant le front de mer en fait un emplacement stratégique qui en fit une ville importante tout au long de son histoire. La cité fut fondée par des colons de Corfou et Corinthe en -627 av. J-C et était appelée EpidamnosDyrracheion. Elle devint rapidement prospère, notamment grâce à sa situation qui lui permet de contrôler les routes commerciales maritimes de l’Adriatique et terrestres via la route transbalkanique entre l’orient à l’occident. En témoigne la construction dès le 6e siècle av. J-C, d’un trésor (édifice ou l’on dépose les offrandes de valeur) dans un sanctuaire dédié à Olympie. Cependant au cours du 5e siècle av. J-C, la ville qui était gouvernée par un système oligarchique, est en proie à une guerre civile qui opposa les aristocrates aux démocrates. L’ampleur fut telle qu’elle poussa les Athéniens et Corfou à intervenir en faveur des aristocrates tandis que Corinthe soutenait les démocrates. Ce fut l’un des prétextes de la guerre du Péloponnèse. Au cours du 4e siècle av. J-C, Durrës est le principal port de commerce de la côte orientale de l’Adriatique.

La cité tombe aux mains des romains au cours du 3e siècle av. J-C mais garda une semi-indépendance, un siècle plus tard, la ville renforça son importance avec la construction de la Via Egnatia, qui relie Durrës à Byzance en passant par l’actuelle Macédoine. C’est de cette époque que date un vaste programme d’urbanisation de la ville dont il reste aujourd’hui l’amphithéâtre. Cependant, au cours du Ier siècle la ville pris part à la guerre qui opposa César à Pompée apportant son support a ce dernier, elle fut punie par César qui en fit une colonie romaine.

2833891967_9b7bed4fa8_z

Bien qu’ayant essuyé un tremblement de terre en 345 de notre ère, puis les invasions Ostrogoths en 478, l’occupation Bulgare en 989, le sac par les Normands en 1185, puis conquise par les Vénitiens, qui y firent bâtir la forteresse et enfin par les Ottomans en 1501, elle resta toujours un centre administratif et de commerce important. Au cours du 19e siècle, le port se développa intensément avec la création de comptoirs de plusieurs compagnies maritimes.

Libérée de l’Empire ottoman le 21 novembre 1912 par Ismail Qemali, elle devint capitale de la principauté d’Albanie en 1914 jusqu’en 1920. Elle fut partiellement détruite au cours de la Première Guerre Mondiale et par le tremblement de terre de 1928. En avril 1939, malgré une héroïque résistance albanaise, la ville fut occupée par les italiens. Sous le communisme le port de commerce céda la place à un important dispositif militaire.

Aujourd’hui la ville jouit d’un véritable essor touristique et immobilier notamment par son statut de « Tirana-plage » mais également parce qu’elle est la station balnéaire privilégiée du Kosovo et de la Macédoine. Ainsi se développent de chaque côté du port complexes hôteliers et restaurants avec vue sur mer et plage privée.

Découvrez cette ville et ses délices grâce à Vacances Albanie

SANS COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE