L’île d’Oléron fait partie de la région Nouvelle-Aquitaine, sur les côtes de la Charente-Maritime. Elle est située en plein Océan Atlantique et appartient à l’archipel charentais, avec l’île de Ré, l’île d’Aix et l’île Madame. L’île fait une superficie totale de 174 km². Le territoire est composé, dans sa majorité, de paysages côtiers et forestiers. Sa nature luxuriante, sa situation géographique et son climat agréable font le charme de ses 8 communes. Ces 8 villages authentiques ont chacun leur personnalité qui contribueront à parfaire vos vacances à ile d’oléron.

Saint Denis d’Oléron

Saint-Denis-d’Oléron était un important port de commerce, devenu actuellement un port de plaisance et une station balnéaire appréciée des touristes à la recherche d’authenticité. L’attraction immanquable de la région est sans doute le phare de Chassiron. Il s’agit du deuxième phare le plus ancien de France. L’édifice de 46 mètres de hauteur, aux rayures blanches et noires, est entouré d’un jardin appelé « rose des vents paysagère ». Le site est ouvert aux promenades et aux visites publiques. Un musée de la mer est implanté au sein du phare. Parmi les monuments culturels et historiques de Saint-Denis-d’Oléron, l’Eglise Saint-Denys et la Balise d’Antioche témoignent de l’habilité architecturale des anciens temps. Les moulins dispersés sur la commune figurent également dans la liste des sites immanquables. La modernisation s’est intégrée à merveille dans ce village historique ; en témoigne l’implantation de commerces et d’infrastructures contemporaines autour du port de plaisance. Celui-ci est le principal endroit touristique du village, avec ses animations et ses événements qui se font courants et fréquents en été. Une zone commerciale s’est développée autour du bassin, avec l’expansion du tourisme. Néanmoins, Saint-Denis-Les-Bains n’a pas perdu de son authenticité. Un tour à travers les paysages naturels et les récifs escarpés vous emmènera bien loin des tumultes des grandes villes.

Ile d'Oléron - Phare de Chassiron

Ile d’Oléron – Phare de Chassiron – Crédit photo @Matt Quny – Flickr

La Brée les Bains

La commune de Brée-Les-Bains abrite les stations balnéaires les plus fréquentées de l’île d’Oléron. La destination est très appréciée des familles. La mer y est calme et les plages sécurisées. Le village est l’un des plus petits de l’île d’Oléron en termes de superficie. Il est possible de faire le tour de La Brée-Les-Bains en quelques heures. La découverte de la commune à vélo est d’ailleurs une attraction très appréciée. La Brée-Les-Bains a l’avantage d’abriter un marais salant toujours entretenu par un saunier. Le paludier propose de faire découvrir les techniques ancestrales et traditionnelles du travail de production du sel. Cette activité est incontournable lors d’un passage dans le village. La Brée-Les–Bains accueille également des monuments culturels et de véritables vestiges de l’ancien temps, notamment le Moulin de La Fontaine dont les équipements datant des temps de l’occupation des Anglais sont toujours en place à ce jour. L’Eglise notre dame de l’Assomption, quant à elle, est un symbole de l’architecture de l’île d’Oléron.

Ile d'Oléron - Récolte du Sel au port des Salines

Ile d’Oléron – Récolte du Sel au port des Salines – Crédit photo @Frédérique PANASSAC – Flickr

Saint-Georges-d’Oléron

La commune de Saint-Georges-d’Oléron constitue le village le plus étendu et le plus ancien de l’île. L’Eglise romane, les halles du marché et la Mairie témoignent de la richesse culturelle et architecturale de la commune. Des vestiges des forteresses datant du Ier Empire sont toujours visibles dans la Forêt domaniale des Saumonards. La commune compte des hameaux et petits villages au charme authentique, dont Boyardville célèbre pour le fameux fort Boyard situé au large de la côte-est de la commune et le Douhet accueillant l’ancien port de commerce devenu un port de plaisance. Le port de Douhet est l’endroit le plus animé de la région en été. Domino fait partie des premiers sites touristiques de l’île. Le charme des plages et de la forêt en ont vite fait une destination touristique très appréciée. Saint-Georges-d’Oléron n’a pas fini de dévoiler ses attraits. La proximité de la mer développe les activités économiques qui s’y rapportent. Ainsi, l’ostréiculture est largement répandue dans la région. Par ailleurs, les Écluses à poissons sont également des patrimoines culturels propres à Saint-Georges-d’Oléron. Le domaine forestier des Saumonards, couvrant près de 8000 ha représente une vaste piste pour les randonnées pédestres, équestres ou à vélo ainsi que les promenades en pleine nature. Les amoureux du grand air apprécieront aussi les activités proposées à l’Etang des Prés Valets.

Ile d'Oléron

Ile d’Oléron – Crédit photo @ghislainedarmor – Flickr1

Saint-Pierre-d’Oléron

Saint Pierre et notamment la ville de La Cotinière est le centre de l’île d’Oléron, de par sa localisation mais également ses activités économiques. La commune de Saint Pierre est considérée comme la capitale de l’île d’Oléron. La ville est en fait le centre administratif et commercial de l’île avec ses quartiers d’affaires accueillant centres commerciaux, boutiques et entreprises. Néanmoins, Saint Pierre a gardé son charme authentique. L’agglomération s’étend depuis le centre historique, aux artères piétonnes, constitué de patrimoines culturels des temps passé, à savoir : l’église Saint Pierre, la Maison des Aïeules, ou encore la Lanterne des Morts. L’activité touristique participe aussi grandement au développement de la commune. Le port de pêche la Cotinière est le principal site touristique du village. La Cotinière est célèbre pour ses poissons et ses crustacés, notamment les crevettes, reconnues pour être parmi les meilleures en France. Les activités ostréicoles, agricoles et viticoles participent également à l’essor de la commune. Saint-Pierre-d’Oléron connait une importante affluence touristique, énorme pendant les périodes de vacances en saison estivale. D’où, la naissance de nombreuses infrastructures d’accueil et de loisirs, autour de la mer, des plages et des sites naturels.

Ile d'Oléron - Phare La Cotinière

Ile d’Oléron – Phare La Cotinière -Crédit photo @françois LAMBERT – Flickr

Dolus-d’Oléron

La commune de Dolus-d’Oléron est la plus grande en termes de superficie. Elle occupe près de 300 ha de l’île. Dolus-d’Oléron est bordée par la mer à l’est comme à l’ouest, offrant ainsi des lieux propices aux activités balnéaires et aquatiques. A l’intérieur des terres, le village est organisé autour de l’église Saint André. Cet édifice est une véritable preuve de l’histoire et de la culture architecturale de la commune. Il abrite des œuvres d’art singuliers, à découvrir absolument. Le Pont de Napoléon représente un vestige culturel à ne pas manquer. Par ailleurs, Dolus-d’Oléron dispose d’une richesse littorale unique, pour ne parler que de la faune et de la flore. Le Marais aux oiseaux est un des sites naturels incontournables de la région. L’ostréiculture est aussi très présente dans le village. Les cabanes de bois aux couleurs bariolées, actuellement investis par des artistes et des artisans, sont accessibles aux visiteurs.

Le Château d’Oléron

La commune du Château d’Oléron est le pôle historique de l’île. La citadelle représente le cœur de la ville. Bombardée pendant la seconde Guerre Mondiale, la citadelle et ses forteresses qui protégeaient le port militaire de Rochefort, sont en réhabilitation depuis 1988. L’église Notre Dame de l’Assomption et le temple protestant renferment également une partie importante de l’histoire de la région et représentent un patrimoine architectural unique. La Fontaine Renaissance est aussi un vestige immanquable de l’art et de la culture de la commune. La ville en elle-même constitue un patrimoine à part entière avec ses rues qui se coupent en angle droit, bordées par des maisons traditionnelles. Le port ostréicole est également un site touristique par excellence. Les cabanes multicolores qui étaient autrefois des abris d’ostréiculteurs, ont subi des rénovations pour devenir les refuges de nombreux artistes. Le Château d’Oléron est bordé, au sud, par de belles stations balnéaires, donnant sur des plages luisantes rafraîchies par les vagues de l’océan Atlantique. Un peu plus en retrait des paysages côtiers, à l’intérieur des terres, la forêt domaniale étale sa plus belle splendeur pour offrir un site de découverte exceptionnel.

Château d'Oléron

Château d’Oléron Crédit photo @ghislainedarmor – Flickr

Le Grand-Village-Plage

Localisée sur la côte sud-ouest de l’île d’Oléron, la commune du Grand-Village-Plage est essentiellement faite de pinèdes, cultivés pour retenir les dunes mouvantes sur l’effet du vent. La commune est célèbre pour ses marais salants et surtout le pôle-nature du Port des Salines. La saliculture est la plus importante activité du Grand-Village-Plage. Le marais salant et les cabanes en bois traditionnelles, aux couleurs vives qui bordent un ponton constituent de véritables patrimoines. La rangée de petites maisons accueille l’écomusée du sel ainsi qu’un établissement de restauration et une boutique. Des événements culturels, mettant le sel à l’honneur, ont lieu régulièrement. La Chapelle Saint Joseph représente également un joyau architectural et historique, à ne pas rater. Outre les attractions culturelles, le Grand-Village-Plage propose aussi des activités nautiques et des loisirs au plus proche de la nature et de la mer.

Ile d'Oléron - Plage de Grand Village -

Ile d’Oléron – Plage de Grand Village – Crédit photo @Frédérique Voisin-Demery – Flickr

Saint-Trojan-Les-Bains

Saint-Trojan-Les-Bains, située sur la pointe sud de l’île d’Oléron, est baignée par l’Océan Atlantique sur sa côte ouest et par le pertuis de Maussumon à l’est. Le port de pêche et l’ostréiculture ont toujours fait la renommée de ce charmant village niché entre la forêt domaniale et les plages de sable fin. L’ancien petit village de pêcheurs, devenu une importante station balnéaire, est une destination touristique très prisée en période estivale. Saint-Trojan-Les-Bains se distingue par son authenticité, notamment l’architecture de ses maisons et ses sites naturels exceptionnels. Depuis 2011, Saint-Trojan-Les-Bains fait partie du réseau des « Villages de pierres et d’Eau ». Les activités nautiques ne manquent pas dans la région. Les sportifs apprécieront de pratiquer le surf, la voile, le paddle etc. Les adeptes de la pêche en pleine mer trouveront également leur bonheur. Ceux qui préfèrent la nature opteront pour les randonnées à pied ou à vélo au cœur des merveilleux sites naturels. Le P’tit Train de Trojan, train touristique qui traverse la forêt de Saint-Trojan-Les-Bains, est sans doute l’attraction touristique la plus appréciée des amoureux du grand air. Cette activité est incontournable lors d’un passage dans la commune.

Ile d'Oléron - Bâteaux de pêche

Ile d’Oléron – Bâteaux de pêche – Crédit photo @Julie Gibbons – Flickr

L’île d’Oléron offre diverses activités autour de la mer, des forêts et à la découverte d’un patrimoine culturel et historique unique. Le développement de l’activité touristique résulte en grande partie de l’existence du pont reliant le territoire insulaire au continent. L’activité touristique a permis la mise en place d’infrastructures adaptées sans pour autant faire disparaître l’authenticité de la région. En solitaire, en couple, en famille ou entre amis, l’île d’Oléron est la destination idéale pour des vacances réussies.

Pour plus d’informations sur nos locations à l’île d’Oléron, rendez-vous sur Locatour!